La maison individuelle toujours plébiscitée !

La maison individuelle toujours plébiscitée !
partage(s)

En 2016, ce sont près de 126 000 propriétaires de maisons individuelles qui ont réalisé leur rêve. PTZ revitalisé notamment en zone C, taux d’intérêt très attractifs, règlementation thermique de premier ordre favorisant les économies d’énergie, ce qui encourage l’acquisition.

Les maisons avec un jardin séduisent toujours plus... 

Malgré les restrictions de circulation des voitures dans le cadre du développement durable, du coût de deux véhicules en zones rurales et du prix du terrain en zones périurbaines, la maison individuelle avec son jardin  pour se détendre en famille et entre amis séduit toujours autant. Et les chiffres parlent d’eux-mêmes, même si le nombre de maisons vendues n’atteint pas le niveau de 2006 qui dépassait les 168 000 unités.

Bon à savoir

  • 126 000 maisons vendues prévues pour 2016 contre 110 800 en 2015 et moins de 100 000 en 2013 et 2014.
  • 50 % des acquéreurs de maisons individuelles étaient des primo-accédants en 2015 contre 71% en 2010.
  • 12 % de surcoût du prix des maisons en 5 ans avec la RT 2012.

Une reprise quasi-générale dans toutes les régions

L’embellie se généralise même si des écarts existent entre les régions au niveau trimestriel ou annuel. Toutes les régions affichent une croissance positive sur une année :

  • +23 % en Normandie.
  • +17 % en Val de Loire.
  • +14 % en Bretagne.
  • +13 % en Rhône-Alpes.
  • +12 % dans les Hauts de France.
  • +10 % en Provence-Alpes-Côte d’Azur.
  • + 6 % en  Occitanie (Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon).

L’année 2016 confirme la reprise amorcée en 2015. Elle devrait approcher les 126 000 maisons, un score supérieur sensiblement identique à celui des années 2008/2009 mais inférieur à 2006 où les 168 000 ventes étaient dépassées ».

Patrick Vandromme, Président du syndicat LCA/FFB

Prix moyen d'une maison de 123 m² : 158 000 €

Une étude réalisée, en 2015,  par Caron Marketing sur le marché de la maison individuelle en diffus, établit le prix moyen d’une maison à 158 000 € pour une surface de 123 m². Une moyenne qui souffre bien évidemment d’exception tant en surface qu’en prestation… mais la surface du terrain reste stable à 100 m² près par rapport à 2010.

  • 46 ans, l’âge moyen d’un acquéreur en maison individuelle (39 ans en 2010).
  • 50 % sont primo-accédants (71 % en 2010).
  • 158 000 € pour une maison de 123 m² en 2015 (141 000 € en 2010).
  • 80 300 € pour un terrain en 2015 ( 57 400 € en 2010).
  • 1 205 m² de terrain ( 1 300 m² en 2010).

Bon à savoir

61% des constructions de maison individuelle en secteur diffus sont réalisées sous contrat de construction de maison individuelle (CCMI-loi 1990). Un chiffre qui augmente au fur et à mesure des complexités des règlementations thermiques et des demandes de plus en plus sécurisées des établissements prêteurs.