Le Snal applaudit l'arrivée d'un ministère de la Cohésion des Territoires

Le Snal applaudit l'arrivée d'un ministère de la Cohésion des Territoires
partage(s)

Les aménageurs lotisseurs saluent la volonté du gouvernement de lier politique du logement et cohésion des territoires. Ils attendent que l’aménagement du territoire soit remis sur le devant de la scène.

Un ministère de la Cohésion des Territoires salué par le SNAL

La satisfaction du Syndicat National des Aménageurs Lotisseurs (SNAL) à l’annonce du ministère de la Cohésion des Territoires tranche avec la désillusion de certains organismes professionnels qui s’attendaient à un ministère du Logement à part entière. Pour les aménageurs lotisseurs dont le foncier est la matière première, le territoire ne se résume pas aux zones tendues où les contraintes sont fortes et les coûts prohibitifs. Le SNAL regrette, en effet, que malgré des politiques de soutien de l’offre, l’effort de construction se soit concentré sur les zones tendues où le foncier est devenu inabordable là où les aides et la baisse des taux d’intérêt ne suffisent plus à garantir la solvabilité des ménages.

L'idée ? Reconnecter la politique du logement au cadre de vie

Pour le syndicat, il est grand temps de revaloriser les territoires oubliés et d’engager une véritable politique en faveur d’un aménagement éco-responsable pour reconnecter la politique du logement au cadre de vie, aux services de proximité et à l’emploi qui l’entourent. Il s’agit de favoriser les opérations d’ensemble pour développer une offre suffisamment large et moins chère en phase avec les attentes des Français.

Les aménageurs ont bon espoir que les collectivités seront plus nombreuses à solliciter leur savoir-faire en toute confiance et à multiplier les partenariats gagant/gagnant dans le strict respect de l’intérêt des Français ».

Pascale Poirot, Présidente du SNAL.