Un marché de la maison en demi-teinte au 1er semestre 2017 !

Un marché de la maison en demi-teinte au 1er semestre 2017 !
partage(s)

Sur le marché de la maison individuelle, après un premier trimestre dynamique, le second montre des signes d’essoufflement liés à la période électorale. Mais la tendance pourrait s’installer avec la réforme annoncée du PTZ version 2018.

Maison individuelle : -1,9 % au 2e trimestre ! 

Avec une croissance de + 15, 8 % au premier trimestre 2017 comparée à la même époque de 2016, le marché de la maison individuelle a fait grise mine au second trimestre, affichant un recul de 1,9 % par rapport au deuxième trimestre 2016. Une contre-performance pas trop inquiétante selon le syndicat LCA-FFB, due vraisemblablement à la longue période électorale. Toutefois, c’est la première baisse depuis 2014. Malgré tout, les ventes restent supérieures à celles des quatre années précédentes, estimées entre 135 000 et 140 000 unités.

  • + 15 % de mises en chantier sur 1 an

maison-trimestre
Sur une année, les mises en chantier enregistrent une belle hausse. © LCA-FFB

Bretagne, Pays de Loire et Paca tirent leur épingle du jeu

Avec une croissance respective de 14 %, 4 % et 2 %, ces trois régions, où la maison individuelle est majeure en termes de mode d’habitat, tirent leur épingle du jeu. Les autres secteurs ont connu une baisse au deuxième trimestre de 1 à 11 %  alors qu’elles affichaient un bon premier trimestre. La Normandie accuse une chute de 11 %, les Hauts-de-France 9 %, l’Occitanie 7 %...

  • La maison bretonne cartonne : + 14 % au 2e trimestre ! 

maison-hexagone2017
De nombreuses régions accusent une baisse. © LCA-FFB

PTZ 2018 = beaucoup d'inquiétude pour les prochaines années

Les mesures prévues par le gouvernement, notamment la suppression du prêt à taux zéro (PTZ) dans les zones B2 et C inquiètent les constructeurs de maisons individuelles. La courbe, ci-dessous, illustre les tendances longues du marché. La chute des ventes dans les années 2013 et 2014 est liée à la mise en place d’un PTZ restrictif notamment en matière de différé de remboursement. La reprise, en 2015, correspond à la « révision » du PTZ.

  • Les ventes des maisons devraient atteindre 140 000 unités en 2017

maison-efficacitePTZ
Les trois dernières années montrent l'efficacité du PTZ recalibré. © LCA-FFB

Il y a une corrélation évidente entre une aide au logement bien calibrée et la dynamique du marché. Le PTZ remanié fin 2014 a permis la vente de 40 000 maisons supplémentaires, impactant directement le plan de financement des acquéreurs ».

Dominique Duperret, délégué général de LCA-FFB