Maison prête à finir : la clé des économies

Une maison en kit coûte entre 12 et 20 % de moins qu'une construction finie. © zstock - Fotolia
partage(s)

Pour avoir une maison à moindre frais, certains constructeurs assurent le gros œuvre et laissent la possibilité à l’acquéreur de finir les travaux. Economie assurée mais non bricoleur s’abstenir.

Le principe de la maison prête à finir est simple. Vous choisissez un modèle de maison chez un constructeur qui a l’habitude de pratiquer ce genre de construction comme Mikit ou Geoxia. Dans ce cas, le constructeur réalise votre maison en assurant la mise hors d’eau et hors d’air. Concrètement, il va faire les fondations, le toit, le conduit de cheminée, les murs et poser portes et fenêtres. Pour le second œuvre, deux options se présentent :

  • donnez carte blanche au constructeur pour aller plus loin et poser cloisons, portes, revêtements de sol, plomberie, électricité. Et il ne vous reste plus alors qu’à vous préoccuper des travaux de finition comme la peinture, la tapisserie…
  • vous prenez à votre charge le second œuvre dans sa totalité jusqu’aux travaux de finition.

Bon à savoir

Pas question de vous laisser en plan sur un problème de second œuvre dont vous ne vous dépatouillez pas. Le constructeur dispose d’un centre d’assistance technique par téléphone et/ou internet. Si le problème est plus complexe, le conducteur de travaux du constructeur se déplace.

Un triple intérêt de choisir une maison prête à finir

1 C’est économique

Le gain réalisé, selon l’option choisie se chiffre entre 12 et 20 % par rapport à une construction finie. Ce qui peut vous permettre d’acheter plus grand ou moins éloigné d’un centre urbain.

2 Moins de retard dans la livraison

C’est souvent au niveau du second œuvre qui fait intervenir divers corps d’état que le chantier prend du retard. En réalisant vous-même ces travaux, vous gagnez du temps, entre 2 et 3 mois, si vous avez bien planifié votre chantier et si vous êtes un pro du bâtiment.

3 Vous participez à la réalisation de votre maison

Quelle belle satisfaction que d’avoir participé à la construction de votre maison Surtout si les travaux sont bien faits !

Conseils de pros

Bricoleur du dimanche s’abstenir, sauf pour les peintures et les papiers peints ! Pour les plus aguerris, la patience est de rigueur pour déchiffrer les notices de montage et passer vos soirées et vos week-end à finir votre maison pendant plusieurs mois.

Quelles garanties pour ce style de maison

Dès l’instant où vous faites réaliser votre maison dans le cadre d’un contrat de construction de maison individuelle (CCMI) avec fourniture de plan et répondant à la loi du 19 décembre 1990, votre maison bénéficie d’un certain nombre de garanties :

  • la garantie de livraison à prix et délais convenus. Elle vous protège en cas de défaillance de la  part du constructeur.
  • la garantie décennale sur le gros œuvre. Elle couvre les dommages pouvant compromettre la solidité de la maison et les éléments indissociables ou la rendant impropre à sa destination
  • la dommage-ouvrage. En cas de sinistre portant sur la garantie décennale, elle permet d’obtenir le paiement et l’exécution rapide des travaux sans passer par le tribunal.

Bon à savoir

La garantie de parfait achèvement d’un an à partir de la livraison ne peut jouer dans la mesure où la peinture ou de menus branchements sont faits par vous-même.