Primo-accédants : les solutions pour construire votre maison

Primo-accédants : les solutions pour construire votre maison
partage(s)

Les primo-accédants rencontrent toujours plus de difficultés à faire construire leur maison. Pourtant des solutions existent...

Depuis quelques années, les primo-accédants rencontrent de plus en plus de difficultés à accéder à la propriété. Cette situation est le résultat de plusieurs réglementations :

  • Le resserrement des conditions d’octroi des crédits en 2011.
  • Le prêt à taux zéro (PTZ) resserré en 2012.
  • L’introduction de la norme RT 2012.

L’aspect financier est la principale raison qui pousse les primo-accédants à abandonner leur projet immobilier. De plus, la durée de l’engagement (20 à 25 ans) a tendance à effrayer les plus modestes. Néanmoins, l’envie de posséder une maison neuve est toujours intacte et la valeur patrimoniale d’une maison attire. La pierre est donc toujours synonyme de sécurité.

20 à 25 % des maisons Phénix vendues ne sont pas construites et l'échec de financement représente un tiers des annulations ».

Patrick Leleu, PDG de Geoxia

Des vraies solutions existent pour un premier achat

Face à ce constat et à un certain découragement des primo-accédants les plus modestes (qui pensent ne plus pouvoir accéder à la propriété), des solutions existent.

Bon à savoir

Trois leviers pourraient avoir un impact positif sur l’accès à la propriété des primo-accédants :

  • Les aides de l’état (APL,…).
  • En cas de hausse des taux d’intérêt, les constructeurs doivent être prêts à baisser les prix pour amortir cette hausse.
  • La baisse des prix (notamment par la réduction des prix des fournisseurs…).

Geoxia a mis au point un programme pour relancer l'achat de maison neuve. Baptisé « Welcome », ce dernier vise principalement à supprimer la surface « inutile » des maisons, à maximiser l’utilisation de la surface (augmentation de la taille de la pièce à vivre, légère diminution de la taille des chambres,…) et à rendre les logements évolutifs en fonction des besoins des ménages (arrivée d’un nouveau-né,…).  Ces solutions, accompagnées d'une baisse des prix des fournisseurs de 5 %, permettent de réduire sensiblement le prix de la construction des maisons et de les rendre accessibles aux ménages modestes.

Les points clés à retenir

  • La durée de l'engagement (20 à 25 ans) fait peur aux primo-accedants, en particulier les plus modestes.
  • Des solutions (aides, baisse des prix des fournisseurs,...) pourraient permettre aux ménages modestes d'accéder à la propriété.

La rédaction vous conseille :