Une maison qui produit plus d'énergie qu'elle n'en consomme

Une maison qui produit plus d'énergie qu'elle n'en consomme

Construire une maison labellisée BEPOS Effinergie 2013, c'est posséder un habitat qui produit, via des sources renouvelables, suffisamment d’énergie pour assurer son propre chauffage. Un bon moyen pour réduire vos factures d'énegie à 0 euro ou presque.

Avec plus de 290 000 logements certifiés à la fin 2013, le premier label BBC-Effinergie s’est révélé un franc succès mais a fini par être rattrapé par la nouvelle réglementation thermique 2012, qui rend obligatoire les critères de bâtiment basse consommation définis en 2005. Le nouveau label BEPOS Effinergie 2013 repousse donc encore plus loin la performance énergétique des bâtiments, en se basant sur la RT 2012 et sur quelques prérequis, comme l’évaluation de l’énergie grise des matériaux utilisés, le potentiel d’écomobilité ou encore des procédures de commissionnement pour les équipements installés.

Un habitat qui produit sa propre énergie

Le label vise à récompenser les bâtiments à énergie positive (ou BEPOS), qui produisent, via des sources renouvelables, suffisamment d’énergie pour assurer leur propre chauffage. C’est la raison pour laquelle le bilan en énergie primaire non renouvelable doit être égal à zéro, un écart étant toutefois toléré pour les zones du territoire plus froides ou moins denses en population. Ce critère, qui est le principal composant du label, doit être examiné dès lors que le projet est défini dans son ensemble, au moment du permis de construire ou du permis d’aménager.

BEPOS, faut-il se lancer tout de suite ?

José et Véronique, 35 ans chacun, sont intéressés à l’idée de faire construire leur propre maison à énergie positive en campagne girondine, mais estiment prudent de temporiser : « en plus du BEPOS Effinergie, nous attendons de connaître les détails du label qui devrait prochainement voir le jour. D’autant plus que ce dernier devrait être assorti d’avantages fiscaux intéressants ».

Un label respectueux de la démarche HQE…

Le BEPOS Effinergie 2013 intègre harmonieusement l’ensemble des préconisations émises par l’association HQE (Haute Qualité Environnementale), reconnue d’utilité publique depuis 2004. L’organisme, qui a joué un grand rôle dans les réflexions qui ont mené au Grenelle de l’environnement, a notamment défini un total de 14 cibles d’action qui permettent, selon les cas et la configuration de chaque bâtiment, d’améliorer sa performance énergétique jusqu’à un solde positif (qualité de l’air et de l’eau, méthodes d’éco-construction, confort hygrothermique…).

…et qui anticipe la prochaine réglementation thermique

Aujourd’hui encore relativement exceptionnel dans le paysage urbain français, le bâtiment à énergie positive est censé devenir la norme obligatoire à compter de la prochaine réglementation thermique, en 2020. Les propriétaires, qui font construire, ont donc dès aujourd’hui un intérêt certain à rechercher l’obtention du label BEPOS Effinergie 2013. Ce précieux sésame sera, à compter de la prochaine décennie, le gage d’une valeur préservée pour leur bien immobilier, qui n’aura pas à souffrir d’une dépréciation par rapport aux logements neufs.

Le collectif Effinergie vise clairement l’excellence énergétique avec son nouveau label BEPOS 2013. Il permet de se mettre en règle, dès à présent, avec les critères qui seront applicables aux logements neufs en 2020.

Les points clés à retenir

  • Le BEPOS Effinergie 2013 est un label reconnaissant la qualité de maison à énergie positive, dite « passive ».
  • Il consacre une faible empreinte écologique considérée dans sa globalité (construction, chauffage, entretien…)
  • Il anticipe efficacement la future RT 2020.