Pouvez-vous choisir librement la couleur de votre maison ?

Pouvez-vous choisir librement la couleur de votre maison ?
partage(s)

Si vous avez prévu de peindre la façade de votre maison aux couleurs de celles que l'on voit en Provence ou sur l'île de Burano, à Venise, alors que vous vivez en Picardie, soyez vigilant(e), il se peut que vous n’en ayez pas l’autorisation.

C'est la commune qui encadre la couleur des façades

Bien que vous soyez propriétaire de votre maison, les règles locales en matière de couleur des façades sont strictes et propres à chaque commune, selon des critères que celles-ci fixent librement. En effet, chacune d’entre elles impose ses propres règles, non seulement en termes de couleur des façades, mais également pour tout ce qui a trait aux matériaux utilisés et à la menuiserie extérieure telle que les portes, les fenêtres, la porte d’entrée. Bref, l’aspect extérieur de votre maison est entièrement réglementé, et ces règles, plus ou moins souples d’une commune à l’autre, sont mises en place afin de préserver une certaine harmonie visuelle de l’ensemble de la ville, ainsi qu’une certaine authenticité lorsqu’il s’agit d’une ville abritant un monument historique.

Conseil SeLoger

Même si vous souhaitez simplement ôter l’enduit de la façade de votre maison afin de rendre les pierres apparentes, prenez conseil auprès de la CAUE de votre département. En effet, sur les bâtiments anciens, l’enduit protège les murs contre le ruissellement des eaux de pluie, les intempéries, et il consolide également l’assemblage des pierres.

Bleu, blanc, rouge... consultez le plan local d'urbanisme

Si vous souhaitez modifier la couleur de votre maison, pensez à consulter le plan local d’urbanisme (PLU) qui définit les règles d’aménagement de votre commune et qui vous donnera des informations importantes au sujet de l’aspect extérieur auquel doit répondre votre maison. Si vous désirez des informations et des conseils approfondis, vous pouvez également contacter le CAUE (Conseil d’architecture, d’urbanisme et d’environnement) de votre département, afin d’obtenir un rendez-vous.

Enfin, si vous vivez dans un lotissement, n’hésitez pas à consulter le cahier des charges qui vous donnera des informations au sujet des couleurs de façades autorisées ou interdites. 

En ce qui concerne les démarches, pour une maison « classique » régie par les règles générales, il vous suffit de déposer une demande d’autorisation de travaux auprès de la mairie. Le délai légal d’instruction d'un dossier est d'un mois.

Réglementation de la couleur des façades
Chaque commune fixe librement les règles en matière de couleur des façades.

Le cas particulier des périmètres de protection des monuments historiques

Si votre maison se situe à proximité d’un bâtiment classé ou inscrit monument historique, il y a fort à parier que vous vous trouvez dans un périmètre de protection du patrimoine, et il vous suffira de vous rendre à la mairie pour vous en assurer. Si tel est le cas, les couleurs des façades sont d’autant plus encadrées que la commune se doit de préserver l’environnement direct de ce monument.

Ne pensez pas qu’un bâtiment classé ou inscrit monument historique est obligatoirement une église ou un château : la majorité des bâtiments historiques sont des immeubles.

Quoiqu’il en soit, vous ne pourrez pas choisir librement la couleur que vous souhaitez pour votre maison, car les habitations situées dans des zones de protection du patrimoine doivent respecter une certaine harmonie afin de ne pas dénaturer l'environnement du monument historique en question. Il va sans dire que si votre maison est elle-même classée ou inscrite monument historique, les règles seront tout aussi strictes.

Si votre maison est classée ou inscrite monument historique ou qu'elle se situe dans un périmètre de protection du patrimoine, vous devrez effectuer des démarches plus importantes que dans un cas classique, car il vous faudra déposer une demande de permis de construire. De plus, une autorisation de l’Architecte des bâtiments de France (ABF) sera requise avant tout changement de couleur. Dans ce cas, le délai légal d’instruction est de deux mois.

Les points clés à retenir

  • Dans l’absolu, toutes les communes imposent leurs propres règles en matière de couleur des façades. Vous devez donc consulter le PLU ou contacter la CAUE afin d’en savoir plus sur les couleurs qui vous sont autorisées ou interdites.
  • Si votre maison se situe dans un périmètre de protection des bâtiments classés ou inscrits monuments historiques, vos démarches seront plus importantes car il vous faudra obtenir une autorisation de l’Architecte des bâtiments de France.​​

La rédaction vous conseille :