Quelle toiture choisir pour votre future maison ?

Quelle toiture choisir pour votre future maison ?
partage(s)

Le choix de la toiture de votre future maison vous ouvre, en théorie, un champ de possibilités très vaste. Faire preuve d’audace et d’originalité peut apporter une sérieuse plus-value à votre bien.

Il existe très schématiquement quatre grandes formes de toiture sur le marché. Quelle que soit votre préférence, rappelez-vous que la forme choisie aura un impact considérable sur l’agencement intérieur de votre habitation, notamment à l’étage et dans les combles.

La toiture à deux pans est la plus répandue et la plus classique 

Elle se caractérise par l’existence de deux versants de forme carrée ou rectangulaire, qui se rejoignent en arête au sommet du bâtiment. Assez standardisée, la toiture à deux pans est souvent la moins chère, et présente l’avantage de bien exploiter la surface sous les combles.

La toiture monopente ne comprend qu’un seul versant

A la fois plus simple et originale, elle convient bien par exemple dans certaines régions d’altitude (évacuation plus facile de la neige), mais fait perdre de la surface. Son degré d’inclinaison, par ailleurs, doit être calculé au plus juste et éviter toute fantaisie.

La toiture à 4 pans privilégie l'esthétisme

Avec une toiture à quatre pans, quatre versants en forme de triangle se rejoignent en pointe au sommet. Cette configuration peut s’avérer idéale et esthétique pour un bâtiment parfaitement carré.

La toiture plate idéale pour la végétaliser

Une toiture plate reste assez peu répandue pour les maisons individuelles, à l’opposé des résidences collectives. Bien pensée, elle peut toutefois permettre l’aménagement d’une superbe terrasse en hauteur, ou encore jouer la carte de l’écologie avec une toiture végétale, particulièrement isolante.

Bon à savoir

La toiture est soumise à un grand nombre de normes et réglementations publiques, qui vous empêchera donc de vous montrer trop fantaisiste. Les normes nationales relatives à la toiture sont détaillées dans différentes séries de documents techniques unifiés (DTU), qui concernent aussi bien les couvertures en ardoise (DTU 40.11/NF P 32-201) que, par exemple, la pente et l’évacuation des eaux pluviales (DTU 40.5).

Quels matériaux choisir pour votre toiture ? 

Les récentes évolutions techniques ont permis de compléter les matériaux traditionnels de couverture par de nombreuses autres options, plus originales et/ou moins chères. Ci-dessous une liste non exhaustive des matériaux les plus appréciés :

  • La tuile en terre cuite continue à dominer le marché de la toiture en France

Robuste et durable (au moins cinquante ans), la tuile présente l’avantage de s’adapter plus facilement à certains critères esthétiques locaux, ce qui n’empêche pas de faire preuve d’originalité puisque les modèles contemporains existent dans de nombreuses formes et couleurs.

  • La tuile en pierre d'ardoise est robuste et anti-mousse

La toiture en pierre d’ardoise séduit aussi de nombreux particuliers en raison de sa jolie teinte un peu bleutée. Elle est très durable, insensible à la mousse mais peut, dans certaines circonstances, être victime de la rouille. D’autres lui préfèrent la pierre de lauze, d’aspect plus rustique et un peu moins chère.

  • La toiture en feuilles de zinc est facile à entretenir

La toiture en feuilles de zinc, c’est-à-dire en métal, est une option à considérer avec sérieux au vu de ses nombreux avantages : le zinc est léger, durable, facile à entretenir et très étanche. Attention toutefois : la pose d’une toiture en zinc demande un bon niveau d’expertise.

Bon à savoir

Lorsque vous choissisez votre toiture, pensez aux contraintes spécifiques émises par votre plan local d’urbanisme (PLU). Ce dernier peut tenir compte de pratiques et traditions locales en matière d’architecture, de la proximité de monuments classés ou encore des caractéristiques de votre terrain pour vous interdire certains types de toitures. Dans tous les cas, renseignez-vous auprès des professionnels, ils sont à même de répondre à vos interrogations.

La rédaction vous conseille