Toiture : ce qu’il faut savoir avant de faire des travaux

Toiture : ce qu’il faut savoir avant de faire des travaux
partage(s)

Une toiture bien réalisée, bien entretenue et adaptée au style de la maison, est essentielle pour garantir votre confort de vie. Sa réalisation doit être, de préférence, confiée à un couvreur professionnel.

La toiture : un élément essentiel du gros œuvre

La couverture du toit doit répondre à des exigences très strictes d’étanchéité, puisqu’elle constitue la protection principale de la maison contre les intempéries et les poussières atmosphériques. L’isolation des combles, de même, est très importante pour éviter les déperditions de chaleur, qui tendent justement à se concentrer dans la zone du toit.

Pour toutes ces raisons, il est déconseillé de sélectionner une toiture pour des raisons purement esthétiques, sans prendre en compte l’adéquation de la couverture avec le bâti. Le plus souvent, la forme et le matériau de la toiture s’imposeront en fonction de la configuration intérieure de la maison, et restent l’affaire du constructeur ou de l’architecte.

Un chantier complexe

Comme tous les autres éléments du gros œuvre (fondations, charpente, soubassement…), la confection de la toiture obéit à une série de normes appelées les documents techniques unifiés (DTU), qui se composent notamment de clauses techniques, de clauses spéciales et de règles de calcul pour déterminer l’inclinaison ou la surface. Tout cela sans compter les éventuelles réglementations du PLU !

La simple modification d’une toiture (ajout d’un velux, par exemple) est plus souple, et peut être réalisée par le propriétaire. Ce dernier devra toutefois avoir une excellente connaissance de sa maison (charpente, isolation, vide sous toit, évacuation de l’eau, etc.).

Le toit-terrasse est vulnérable aux infiltrations

« L’absence de pente permet l’aménagement d’une terrasse en hauteur avec quelques éléments de végétation. Mais attention, le toit-terrasse est plus vulnérable aux infiltrations diverses et doit présenter une étanchéité parfaite. »

Mickaël, artisan spécialisé dans les gros oeuvres.

Une toiture en pente ou en arrondi ?

Rêvez-vous d’une maison « classique » avec un toit à double pente, d’un toit monopente, d’un modèle plus original de forme arrondie, d’une combinaison de tout cela incluant balcons et terrasse ? La structure finale du toit doit absolument se décider sur le plan initial de construction, en fonction de vos goûts mais aussi de votre région. Les zones fortement et régulièrement enneigées sont ainsi adaptées au monopente, qui évacue la neige avec plus de facilité. Les toits à deux et quatre pans, quant à eux, induisent une plus grande liberté pour isoler les combles, mais peuvent réduire la surface utile des pièces à l’étage.

Des matériaux variés

Les matériaux utilisés aujourd’hui pour la toiture ont en commun, évidemment, une bonne durabilité. Tous n’ont cependant pas les mêmes caractéristiques. Les tuiles en béton sont robustes mais peuvent subir une modification de leur teinte au fil des années. Pour un aspect traditionnel, privilégiez la terre cuite ou l’ardoise. Renseignez-vous enfin, avant toute décision, sur les étonnantes vertus esthétiques et naturelles d’un toit en zinc.

L’aspect et la forme de la toiture confèrent une personnalité à l’habitation. N’hésitez pas à examiner, avec le maître d’œuvre ou le couvreur, toutes les possibilités qui vous sont offertes.

Les points clés à vérifier

  • La toiture est la principale défense de la maison contre son environnement : sa construction ne s’improvise pas.
  • Plat, en pente ou arrondi : à chaque maison correspond une couverture idéale.
  • La variété des matériaux vous permet de respecter les particularismes régionaux.