Combien ça coûte de viabiliser un terrain ?

Le coût moyen pour viabiliser un terrain est entre 5 000 € et 15 000 €. ©ADEUPa Brest creative commons
partage(s)

Vous pensez avoir trouvé le terrain de vos rêves pour votre future construction ? Avant toute autre démarche, apprenez à évaluer le coût prévisible de la viabilisation du terrain, pour éviter toute mauvaise surprise lors des raccordements.

Consultez le PLU et le certificat d'urbanisme

Avant même de vous pencher sur le coût de la viabilisation, il importe de vérifier auprès des autorités que le terrain que vous convoitez est bel et bien constructible. Rendez-vous pour cela en mairie afin de consulter le plan local d'urbanisme (PLU). Une fois cette première formalité effectuée, vous pourrez solliciter au même endroit le certificat d'urbanisme du quartier, qui vous indiquera notamment les modalités de raccordement à l'eau, à l'électricité, au gaz ou encore au réseau téléphonique.

Quels critères peuvent influer sur le coût total de viabilisation ?

Le principal élément à prendre en compte, sur le certificat d'urbanisme, est la distance entre votre terrain et les principaux équipements ou réseaux publics : plus elle est longue, plus le coût du raccordement sera logiquement élevé.  Rappelons enfin que les frais de viabilisation peuvent être majorés de diverses taxes, comme la TLE (taxe locale d'équipement) ou la PRE (préparation raccordement égout). Ces détails sont normalement mentionnés sur le certificat pour une parfaite transparence.

Le coût d'une viabilisation peut aller du simple au triple

Si le terrain est vaste, il ne faut pas oublier de prendre en compte la distance entre l'entrée de la propriété et la maison proprement dite ! ». Le prix pour viabiliser votre terrain peut doubler voir tripler. 

Johan, agent immobilier en Dordogne

Raccordements : une démarche différente pour chaque opérateur

Si vous vous lancez seul dans la viabilisation d'un terrain et la construction d'une maison, préparez-vous à devoir solliciter, l'un après l'autre, le fournisseur d'eau, d'électricité, de gaz et de réseau téléphonique. Dans chacun des cas, la réalisation du raccordement suppose un premier passage du professionnel et l'établissement d'un devis estimatif. Le raccordement au tout-à-l'égout, souvent le plus onéreux, est aussi le moins nécessaire : de nombreuses habitations isolées font le choix de la fosse septique toutes eaux. Si vous passez par un promoteur ou un architecte, le coût de la viabilisation sera pris en compte dans le budget total du projet.

Le prix moyen constaté : entre 5 000 € et 15 000 €

Le coût total des travaux de viabilisation varie énormément en fonction des différents critères évoqués plus haut. Toutefois, gardez à l'esprit qu'il ne sera jamais négligeable, même dans le meilleur des cas ! S'agissant par exemple d'un terrain situé au sein d'un quartier pavillonnaire déjà bien desservi par les différents réseaux, il est possible de s'en sortir pour moins de 5 000 €.

Pour des projets plus complexes, c'est-à-dire des habitations situées loin de tout voisinage immédiat ou sur des terrains à la configuration difficile, la facture peut aisément dépasser 10 000 ou 15 000 €. Le coût possible de la viabilisation, autrement dit, doit absolument retenir toute votre attention avant même l'achat du terrain : ne vous laissez pas aveugler par un coup de cœur, et restez réaliste quant aux potentialités du site.

Souvent considérée à tort comme un coût annexe et mineur, une viabilisation soigneusement évaluée en amont vous évitera de dépasser le budget initial de votre projet immobilier.

Les points clés à retenir

  • La viabilisation consiste à raccorder le terrain aux différents réseaux d'eau, d'électricité, de gaz ou d'assainissement.
  • Le coût de l'opération sera le mieux évalué en se rendant à la mairie.
  • Entre taxes et frais de raccordement, le coût total est très variable. Comptez entre 5 000€ et 15 000€.

La rédaction vous conseille :