Tout ce qu’il faut savoir avant d’acheter un terrain constructible

Tout ce qu’il faut savoir avant d’acheter un terrain constructible
partage(s)

Vous avez décidé de construire la maison de vos rêves ? Le premier acte fondateur est celui du choix du terrain. Quelques conseils et astuces pour boucler rapidement votre dossier. 

C’est une évidence mais elle mérite d’être rappelée : trouver un terrain adapté à vos besoins (proximité avec votre lieu de travail, vos centres d’intérêts, etc.). Certains préfèrent le côté utilitariste de l’urbain, d’autres le calme absolu de la campagne. Ne négligez pas l’orientation du terrain par rapport au soleil qui vous permettra à la fois de bénéficier d’une belle lumière et de tirer vers le bas votre facture énergétique. Tous les spécialistes vous parleront de l’orientation idéale, à savoir celle Sud-Est.

Les petits pièges à déjouer

  • Un terrain en pente vous contraindra à un terrassement coûteux. Vous aurez à effectuer des travaux pour canaliser le ruissellement des eaux. Une pente de 15 % maximum relève du bon compromis. 
  • Assurez-vous que votre terrain est viabilisé auprès de votre mairie ; ce qui signifie qu’il dispose des arrivées d’eau, d’électricité, de gaz, de téléphone. Dans le cas contraire, il faudra les réaliser et elles seront à votre charge.

Un terrain oui, mais à quel prix ?

A vous de vérifier si le prix du terrain convoité correspond bien à celui du marché. Il faut aussi être attentif aux montants des taxes additionnelles TRE (taxe de raccordement aux réseaux) et TLE (taxe locale d'équipement). Essayez, auprès de vos futurs voisins, d’avoir une idée, même approximative, des taxes foncières et des taxes d'habitation qui dépendent de la commune.

Vérifiez la nature du sol avant de signer

Un terrain attesté constructible n’implique pas une qualité du sol assurée. Le recours à un géologue peut être précieux pour vérifier si votre terrain n’est pas argileux, formé de remblais (matière rapportée pour surélever un terrain ou combler un creux) ; attention aux nappes ou aux galeries souterraines proches. Assurez-vous que le sous-sol ne soit pas pollué ce qui pourrait affecter votre santé.

N’hésitez pas à réclamer le Plan de Prévention Des Risques Naturels (PPRN) à la mairie. Il vous renseignera sur les risques naturels que peut rencontrer la zone d’implantation du terrain, comme des inondations, des secousses sismiques, des glissements de terrain, des avalanches etc.

Faites-vous aider par un professionnel

Vous envisagez de mener seul les opérations jusqu’au bout ? Si vous n’êtes pas un professionnel éclairé, cette volonté, louable, peut s’avérer catastrophique. Des spécificités du terrain à la construction de votre maison, vous serez confronté à de nombreux points d’interrogation que vous aurez du mal à surmonter. L’apport d’un professionnel peut s’avérer nécessaire. Certes, cela constitue une vraie dépense, mais elle vous permettra d’éviter de commettre des erreurs qui auraient des conséquences financières peut-être plus élevées. 

Les indispensables certificats d’urbanisme

Le certificat d'urbanisme est un acte administratif qui indique l'état des règles d'urbanisme applicables pour un terrain donné. Il en existe deux types, dits d’information et opérationnel.  Leur délivrance n'est pas obligatoire, mais il est toutefois conseillé d'en faire la demande avant tout achat d'un bien immobilier. 

1- Le certificat d’urbanisme d’information renseigne sur :

  • le droit de l'urbanisme applicable à un terrain,
  • les limitations administratives au droit de propriété (servitudes d'utilité publique, droit de préemption...),
  • les taxes et participations d'urbanisme (raccordement à l'égout, voirie et réseaux...).

2 - Le certificat d'urbanisme opérationnel indique, en plus des informations données par le certificat d'information, si le terrain peut être utilisé pour la réalisation du projet de construction. Autre utilité, il dresse l’état des lieux des équipements publics existants ou prévus desservant le terrain.

Les points clés à retenir

Il n’est pas facile de dénicher le bon terrain pour faire construire votre maison. Entre les spécifiées techniques et les contraintes administratives, il faut mieux se faire accompagner par un professionnel.