Le guide pour construire votre maison

Courtier ou banquier... À qui je m'adresse pour mon crédit immobilier ?

Si vous avez un excellent profil, vous pourrez négocier le taux proposé au départ par votre banque. © ldprod
partage(s)

Un demi-point en moins sur un taux pendant 20 ans, ça compte ! Établissement de crédit ou courtier, comment choisir le bon interlocuteur pour votre prêt immobilier ? 

Lorsqu’on veut souscrire un prêt immobilier, on pense immédiatement à son banquier : il vous connaît, vous avez de bons rapports avec lui, la proximité joue en sa faveur. Mais, même si les conditions de crédit sont exceptionnelles, le taux d’intérêt n'est pas tout…

Le banquier, acteur de proximité

S'adresser à sa propre agence bancaire présente l’avantage de l’immédiateté. Votre conseiller vous connaît, il a accès à votre historique bancaire et peut juger de votre qualité de gestionnaire. Si votre dossier remplit toutes les conditions, vous pourrez même négocier le taux qu’il vous propose. Mais négocier est un art qui requiert beaucoup de subtilité. Taux fixe ou taux variable, taux nominal, TEG, assurance emprunteur sont autant de données qu’il faut savoir maîtriser !

Conseil de pros

N’hésitez pas à faire jouer la concurrence. Partez du taux proposé par votre banque et chargez un courtier de trouver moins cher.

Le courtier en crédit immobilier, pour négocier les taux

La profession de courtier en crédit immobilier est réglementée et validée par une certification d’intermédiaire en opérations bancaires (IOB). Le courtier est mandaté par vous pour obtenir le meilleur taux auprès des établissements financiers qu’il démarche.

  • Avantages : Ce que vous recherchez en premier, c’est un taux d’intérêt attractif. Les courtiers étant en quelque sorte des clients des banques, celles-ci feront tout pour les satisfaire. Cela se matérialise par des taux d’intérêt inférieurs à ce que vous pourriez obtenir seul auprès de votre banquier. Passer par un courtier permet de gagner du temps et d’avoir un seul et unique interlocuteur. Vous ne lui présentez votre dossier qu’une seule fois, un énorme avantage quand on voit le nombre de documents à fournir… Une fois la recherche lancée, vous n’avez plus qu’attendre ses propositions.
  • Inconvénients : Si vous n’êtes pas satisfait de votre courtier et que vous décidez de vous adresser à un nouvel intermédiaire, celui-ci devra négocier avec d’autres partenaires financiers que ceux avec lesquels votre précédent courtier avait entamé les négociations.
  • Combien ça coûte ? Tout dépend du courtier. Certains travaillent sans frais de dossier. En revanche, en cas d’échec, s’il y a frais de courtage, ceux-ci sont quand même dus.

Bon à savoir

Vous êtes à la recherche d'un financement ? Faites une demande en ligne.