Le guide pour construire votre maison

Escaliers, portes... ma maison prend forme !

Allié au métal, le bois démontre qu’il n’est pas dépassé ni vieillot. ©Vadim Andrushchenko – Fotolia
partage(s)

La menuiserie intérieure est un moment important du chantier. Elle comprend la pose des portes, des plinthes et des escaliers.

Les portes intérieures sont généralement légères

Le bloc porte installé dans une construction neuve se compose de la porte (ouvrant) et de l’huisserie (dormant), fixé à la maçonnerie. La porte nécessite deux pentures (attaches pour les gonds) afin de la retenir au chambranle. Ce dernier est souvent constitué de bois de pin.

Bon à savoir

les plinthes ont une fonction esthétique et de protection du mur. Selon le mur, elles sont vissées, clouées ou collées.

3 types d'escalier à votre disposition

  1. L’escalier droit est le plus facile à poser et le moins cher.
  2. Lorsqu’il comprend un ou deux angles droits, l'escalier est tournant.
  3. Autoporteur, l’escalier hélicoïdal nécessite moins d’espace, sa pose est simple. Mais sa petite largeur peut présenter des inconvénients.

Les principaux matériaux utilisés sont le bois, la pierre et le verre. Le bois finira par craquer avec le temps. Le verre dépoli ou émaillé a un beau rendu. La pierre nécessite beaucoup de temps pour la pose.

Prenez de la hauteur avec en créant une mezzanine

Vous en rêvez et vous avez la hauteur de plafond nécessaire, alors lancez-vous ! Mezzanine suspendue ou classique, la hauteur de plafond idéale doit être supérieure à 4 m (2 m en dessous, 1,90 m au-dessus). Le bois est le matériau le plus utilisé, une paroi en verre opaque laissera entrer la lumière.

Bon à savoir

Les travaux de menuiserie intérieure comprennent également les revêtements de protection et la pose d’accessoires ou de compléments comme la miroiterie, des matériaux isolants et de sécurité incendie.