Le guide pour construire votre maison

Ai-je le droit au prêt à taux zéro ?

Le prêt ne peut financer qu'une partie de l'achat, vous devez le compléter par un ou plusieurs prêts et éventuellement un apport personnel. © photononstop
partage(s)

Accordé sans intérêt, le PTZ est un prêt aidé par l'Etat pour acquérir, sous certaines conditions, sa résidence principale. Depuis le 1er janvier 2016, le PTZ a été étendu pour faciliter l'accès à la propriété à plus de primo-accédants. 

Qui est concerné par le PTZ?

Vous devez attester ne pas avoir été propriétaire de votre résidence principale au cours des deux années précédant votre demande de PTZ, excepté dans les situations suivantes : être titulaire d'une carte d'invalidité et dans l'incapacité d'exercer une activité professionnelle, percevoir l'allocation adulte handicapé (AAH) ou l'allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH), avoir été être victime d'une catastrophe ayant rendu votre résidence définitivement inhabitable.

Quelles sont les conditions liées au logement ?

Vous devez occuper votre maison à titre de résidence principale au plus tard un an après la fin des travaux et ne pas la louer tant que le prêt n’est pas entièrement remboursé. Excepté dans les situations suivantes : construction de la maison au moment de votre retraite, sous réserve que celle-ci intervienne dans un délai maximum de six ans, mutation professionnelle, divorce ou dissolution de pacs, invalidité ou incapacité reconnue par la délivrance d'une carte d'invalidité, chômage d'une durée supérieure à un an attestée par l'inscription au Pôle emploi.

Bon à savoir

Pour savoir si vous remplissez les conditions requises, le Ministère du Logement a mis en place un simulateur de PTZ

Quelles sont les conditions de ressources ?

Vos ressources ne doivent pas excéder un certain plafond qui dépend de vos charges de famille et de votre lieu de résidence. Depuis le 1er janvier 2016, le PTZ a été réévalué. Les plafonds de revenus ont été relevés permettant ainsi plus de primo-accédants de devenir propriétaires. 

PTZ - Condition de ressources

Quel est le montant accordé pour un PTZ ?

Le montant du PTZ est calculé d’après le coût maximal de l’opération TTC, hors frais de notaire, auquel est appliqué un pourcentage en fonction de la zone géographique où se trouve le logement. Il varie selon la zone d'implantation du bien et le nombre des occupants. Les zones sont :

  • Zone A : Paris, certaines communes d’Île-de-France, Côte d’Azur.
  • Zone B1 : villes de plus de 250 000 habitants, certaines communes d’Île-de-France et de Côte d’Azur, DOM, Corse.
  • Zone B2 : villes de plus de 50 000 habitants, certaines communes littorales ou frontalières, pourtours d’Île-de-France.
  • Zone C : reste du territoire.

PTZ - Montant maximal selon les zone

Quelle est la durée de remboursement du prêt ?

Les conditions de remboursement du prêt (durée et, le cas échéant, fraction du prêt faisant l'objet d'un différé) sont déterminées à la date d'émission de l'offre. La durée de remboursement s'étend de 20 à 25 ans selon les cas :

  • La période de différé, pendant laquelle vous ne remboursez pas le PTZ (cette période est, selon vos revenus, de 5, 10 ou 15 ans),
  • La période de remboursement du prêt, qui suit le différé, varie entre 10 et 15 ans.

Conseil de pros

N’oubliez pas de prendre en compte, dans le calcul de vos ressources, celles des autres personnes destinées à occuper le logement et qui ne sont pas rattachées au foyer fiscal