Naturelle, hors-sol, enterrée... Comment bien choisir votre piscine ?

Naturelle, hors-sol, enterrée... Comment bien choisir votre piscine ?

Disponibles en un large choix de dimensions, de formes et de matériaux, les piscines actuelles s’adaptent à vos envies comme à votre budget. Voici quelques conseils pour bien choisir la vôtre.

Piscine hors-sol : un choix pratique et économique

La piscine hors-sol s’installe avec une grande simplicité et coûte moins cher qu'une piscine enterrée. Première option : la piscine gonflable. Particulièrement économique, elle se dégonfle et se range en un clin d’œil à la fin de l’été. La piscine autoportante est également très facile à vivre car il suffit de gonfler et de dégonfler le boudin situé en haut de la piscine pour l’utiliser ou la ranger. ! Plus élégante, la piscine en kit se monte en un rien de temps et reste accessible financièrement. En bois, elle offre un charme authentique au jardin.

La piscine hors-sol allie facilité d'installation et élégance. © Fotolia

Bon à savoir

Vous craignez de ne pas disposer de suffisamment de place pour installer une piscine dans votre jardin ? Sachez qu'il existe des piscines de formats allant du XS au XXL, certains modèles de moins de 25 m² s’intégrent parfaitement à tous les types d'espaces, notamment les piscines en forme de L

Piscine enterrée : à la fois belle et durable

Si votre budget vous le permet, offrez-vous le confort d’une piscine enterrée ! Coque ou béton, elle est esthétique et résistante. Si vous optez pour le béton, vous pourrez la personnaliser à l'envi : liner, peinture ou carrelage. Concernant la piscine coque en polyester, elle présente l'avantage d'exister en plusieurs formes variées pour s'adapter à votre espace extérieur. Une solution à privilégier si vous souhaitez gagner un maximum de temps.

La piscine enterrée est une solution durable qui se décline selon vos envies. © Fotolia

La piscine à débordement : originale et esthétique

Nombreux sont ceux qui rêvent de s’offrir une piscine à débordement. Sa particularité ? Elle déborde sur un ou plusieurs côtés du bassin et l’écoulement de l’eau inspire à la détente et à la relaxation. Autre atout : la surface est toujours propre car l’eau s’écoule en continu. Son principal désavantage réside dans son prix : il faut compter 20 à 30 % de plus qu'une piscine classique, soit environ 20 000 € pour vous offrir ce joli cadeau.

La piscine à débordement, le must des piscines enterrées. © Fotolia

Bon à savoir

Votre piscine doit être équipée d’au moins un équipement de sécurité, parmi :

  • La barrière de protection.
  • La couverture de piscine.
  • L’abri de piscine.
  • L’alarme immergée ou périmétrique de détection infrarouge.

Zoom sur la piscine naturelle

Autre tendance : la piscine naturelle. Très populaire, elle a la particularité de fonctionner sans produit chimique. L’eau est épurée par les bassins de filtration et, dans certains cas, par les plantes. La piscine naturelle reste une alternative relativement onéreuse à l’achat : il faut compter autour de 50 000 €. Toutefois, elle se révèle plus économique à l’entretien, aux alentours de 500 € par an.

La piscine naturelle est un choix écologique à l'entretien particulièrement économique. © Fotolia

Bon à savoir

Selon la taille de la piscine, une autorisation peut être requise pour sa construction :

  • Moins de 10m² : aucune autorisation nécessaire, sauf si la piscine est située en site protégé.
  • Entre 10 et 100m² : une déclaration préalable est obligatoire : cerfa n°13703*02.
  • Plus de 100m² : une demande de permis de construire doit être effectuée : cerfa n°13406*03.

La rédaction vous conseille :