Canicule : 4 idées pour rafraîchir votre maison

Les végétaux sont un bon exemple de méthode pour contenir la chaleur dans votre maison. © Kassandra2
partage(s)

Lorsqu'il est question d'isolation thermique, l'objectif est souvent de se protéger du froid. Cependant, il ne faut pas négliger les effets d'une canicule sur votre logement. Découvrez des conseils et des méthodes de construction adaptées pour modérer la température.

1. Les végétaux font baisser la température

Les toitures et façades végétalisées permettent de contenir la chaleur sans nécessiter beaucoup d’entretien, s’agissant le plus fréquemment de végétaux « gras ». Cette astuce peut impacter la température de plusieurs degrés et ce pour un coût raisonnable, à condition de disposer de surfaces planes et de conserver les plantes en bon état. De plus, la sensation de chaleur dépend notamment de l’humidité, qui peut, elle aussi, être régulée par les végétaux. Enfin, à l’échelle d’un terrain, positionner des arbres à l’Est et à l’Ouest améliore la protection de l’habitat contre la canicule.

Façade maison végétaux
La végétation sur les toitures et façades aide à la régulation de la température dans le logement. © Focus Finder

Bon à savoir

Il est possible d’ombrager une partie de sa maison sans se priver de luminosité pendant l'hiver. Il suffit d’un débord de toit pour que le soleil estival pénètre moins et que, pendant l'hiver, la trajectoire du soleil se faisant plus rasante, ses rayons passent sous le débord et réchauffent le logement.

2. Le « puits provençal » rafraîchit votre maison

Il s’agit d’aspirer de l’air frais à quelques mètres de profondeur pour l’insuffler ensuite dans la maison. Ce mécanisme demeure efficace en hiver car l’air peut être réchauffé en amont de sa restitution au sein de l’habitat. Le puits provençal présente aussi l’avantage d’être peu impacté par les variations des températures extérieures, y compris en cas de canicule. Cependant, il est plus facile à installer sur une construction neuve que lors d’une rénovation.


Exemple d'utilisation d'un puits provençal (en bleu) dans une maison passive. © Wikimedia

3. Une pompe à chaleur génére de l’air frais

Certaines pompes à chaleur (PAC) à fonctionnement Air/Eau ou géothermique intègrent une fonction de réversibilité. Cela signifie qu’elles peuvent non seulement récupérer les calories extérieures lorsqu’il fait froid, mais aussi de faire l’inverse en été. En tout état de cause, et notamment pour bénéficier d’aides gouvernementales, mieux vaut choisir des PAC basse consommation intégrant un plancher chauffant, des radiateurs à basse température ainsi que des ventilo-convecteurs.


L'installation d'une pompe à chaleur est également une solution pour lutter contre la canicule. © r-energies

4. Le vent, un allié pour se protéger de la chaleur

Dès la construction d'une maison, il est possible d'anticiper et d'exploiter la force du vent. D'ailleurs, dans les régions chaudes, le vent est souvent considéré comme favorable, à condition de savoir le maîtriser. Par exemple, les maisons créoles sont conçues pour favoriser la pénétration de l’alizé, vent frais de l’Océan Indien. Elles intègrent également des varangues, galeries couvertes améliorant la circulation de l’air entre les pièces et les étages. Autre illustration : en Iran, le bâdguir est une tour servant à capter puis redistribuer le vent dans le logement.


Illustration du principe du bâdguir, qui sert à créer une ventilation naturelle dans l'habitat. © venezvoyagereniran

Conseils SeLoger

Quelles que soient les techniques utilisées pour se prémunir de la canicule, il faut garder quelques conseils de bon sens à l'esprit : maintenir les fenêtres et volets fermés pendant les heures les plus chaudes et profiter de la fraîcheur du matin et du soir pour aérer et créer des courants d’air.

La rédaction vous conseille :