Économie d'énergie : découvrez les matériaux isolants nouvelle génération !

Économie d'énergie : découvrez les matériaux isolants nouvelle génération !
partage(s)

L'isolation des logements est désormais au cœur des préoccupations des constructeurs. Les innovations dans le domaine ne cessent d'évoluer, à l’instar de ces quelques matériaux nouvelle génération.

L’aérogel, un matériau ultra léger mais très solide

L’un des derniers isolants nouvelle génération est l’aérogel : il s’agit d’un matériau d’une grande solidité et qui est très léger. En effet, il est issu des nanotechnologies et est constitué à 99,8 % d’air, il est donc l’isolant le plus léger et le plus solide que l’on puisse trouver ! Il se présente sous forme de gel transparent, dans lequel le composant habituellement liquide a été remplacé par du gaz, et il bat tous les records en termes de performance d’isolation thermique, puisqu’il est par exemple 3 fois plus efficace que la laine de verre pour l’isolation. De plus, l’aérogel est entièrement recyclable et présente la conductivité thermique la plus faible connue à ce jour.

Le polyuréthane, un isolant à haute performance énergétique

Le polyuréthane est un isolant que l’on utilise principalement pour les toitures plates, les sols et les murs intérieurs. Il s’agit d’un matériau alvéolaire qui se compose de cellules qui emmagasinent un gaz à faible conductivité thermique, ce qui en fait un isolant à Haute Performance énergétique (HPE). Le polyuréthane est léger, fin et présente un bon niveau de performance thermique ainsi qu'une bonne durabilité. De plus, il permet d’économiser jusqu’à 100 fois l’énergie qui a été nécessaire à sa fabrication, il est donc respectueux de l’environnement. Enfin, le polyuréthane émet une faible quantité de composés organiques volatiles, et présente une bonne résistance au feu.

Les tissus usagés pour une isolation multifonction

Une société a créé un isolant efficace fabriqué à partir de tissus usagés, qui présente une excellente capacité d’isolation thermique et même acoustique. Il a été démontré que cet isolant composé de tissus est deux à trois fois plus efficace contre la chaleur de l’été que les solutions d’isolation classique, puisqu'il présente un temps de déphasage de six à huit heures. Il est traité contre les moisissures et les insectes et permet au mur de respirer. De plus, le tissu usagé est recyclable et présente une empreinte écologique faible : il s’agit donc de l’isolant écolo par excellence !

Matériaux isolants
L'isolation à partir d'aérogel est en moyenne 3 fois plus efficace que la laine de verre. © djama

Les peintures nouvelle génération pour réfléchir les rayons infrarouges

Il est désormais possible d’isoler son logement à l’aide de peinture isolante. En effet, la composition de ces peintures particulières présente de la céramique et des résines, ce qui permet d’augmenter sa capacité d’isolation. Cette peinture agit également sur la conductivité des matériaux et améliore de façon considérable le pouvoir d’isolation du logement. Il  a été prouvé que la peinture isolante pouvait réfléchir jusqu’à 90 % des rayons infrarouges du soleil, qui sont responsables du réchauffement des façades et des structures des logements. 

Bon à savoir

Les peintures nouvelle génération permettent ainsi une variation de température de 4°C et jusqu’à 30 % d’économie d’énergie.

Une isolation perenne avec le verre recyclé

On peut désormais trouver un isolant fabriqué à partir de verre recyclé, associé à d'autres matériaux naturels tels que le sable, la dolomie et la chaux. Ce matériau isolant présente l’avantage de bénéficier d’une structure constituée de petites cellules de verres totalement hermétiques, ce qui lui permet de présenter des capacités isolantes stables dans le temps. De même, ce matériau ne présente pas des gaz nocifs et son inertie lui permet de ne jamais diffuser de gaz à effet de serre. Il présente aussi une conductivité thermique faible, ce qui le rend particulièrement adapté aux isolations par l’extérieur.

Bon à savoir

Actuellement, la RT 2012 reste la réglementation en vigueur, mais deux autres réglementations sont déjà en préparation : il s’agit de la RE 2018 et de la RBR 2020 qui constitueront bientôt les nouvelles normes, pour une isolation encore plus performante dans les bâtiments neufs.