Combles : quel budget pour une isolation thermique efficace ?

Combles : quel budget pour une isolation thermique efficace ?
partage(s)

En cas de mauvaise isolation des combles, jusqu’à 30 % de la chaleur produite par un chauffage central peut s’échapper de la maison ! La pose d’un nouvel isolant peut se révéler très vite rentable, à condition de bien surveiller votre budget.

Un coût très variable

Le budget global pour la réfection des combles dépend de nombreux critères, qui tiennent tant à l’état actuel de l’habitation (dégradation éventuelle de la toiture, vétusté de la charpente…) qu’à l’ambition du projet. Entre la simple application de laine de verre réalisée soi-même le dimanche et la réfection complète des combles par un professionnel avec des panneaux en polyuréthane ou de la ouate de cellulose, le prix peut en effet varier de 5 à plus de 70 € du mètre carré ! Selon la surface totale à traiter, il pourra être nécessaire de revoir vos ambitions à la baisse. Pour vous aider à réaliser vos travaux, vous pouvez bénéficier d'aides : crédit d'impôt developpement durable, Prime rénovation énergétique, subventions de l'Agence Nationale de l'habitat (ANAH).

Un large choix d’isolants

Il existe trois grandes familles d’isolants pour mener à bien votre projet, chacune présentant des alternatives plus ou moins performantes et onéreuses. Parmi les isolants synthétiques, les panneaux de polystyrène sont les plus accessibles, tandis que le polyuréthane est un peu plus cher. Les laines minérales (laine de verre ou laine de roche) représentent quant à elles le matériau le moins cher. Restent ensuite les nombreux isolants végétaux, qui vont de la laine de chanvre et du panneau de lin jusqu’aux solutions les plus coûteuses, comme les panneaux de liège ou la ouate de cellulose.

Un investissement retabilisé en 5 ans

La famille Tellier possède une maison de ville non mitoyenne de 95 m² le long d’un boulevard extérieur de Mâcon. Après comparaison des devis, ils optent pour une rénovation complète qui va rendre les combles habitables. La part de l’investissement concernant la pose de panneaux de polyuréthane, main d’œuvre comprise, est de 4 500€ et leur ouvre droit à un crédit d’impôt de 1 350€. Après prise en compte de cet avantage et des économies de chauffage prévues, l’investissement devrait être rentabilité en cinq à six ans.

Combles perdus ou habitables ?

Si la hauteur sous les combles est suffisante, il est parfaitement envisageable de réaliser les travaux d’isolation tout en rendant cette partie du logement habitable : un double coup gagnant pour augmenter la surface du logement et offrir la chambre de ses rêves à un adolescent. Sachez toutefois que l’isolation de combles habitables sera plus chère que celle de combles dits « perdus » : comptez 20 à 50€ le mètre carré si elle est réalisée de l’intérieur, et jusqu’à 100€ si elle est réalisée sur la façade extérieure.

Et surtout, multipliez les devis !

Les différences de tarifs d’un professionnel à l’autre peuvent se révéler assez significatives. N’hésitez donc pas à solliciter un certain nombre de devis avant la réalisation de ces travaux, dont la bonne exécution sera par ailleurs critique pour la performance énergétique de la maison et sa future valeur à la revente.

Il est régulièrement conseillé de compléter le changement d’un système de chauffage par une meilleure isolation des combles. Le cumul des deux chantiers peut en effet faire baisser drastiquement votre facture énergétique.

Les points clés à retenir

  • Le budget à prévoir dépend en grande partie de la configuration particulière de votre maison.
  • Il est possible d'obtenir des aides pour financer vos travaux.
  • Dans tous les cas, faites réaliser plusieurs devis.