Comment installer une cheminée dans votre logement ?

Comment installer une cheminée dans votre logement ?

La cheminée revient de plus en plus à la mode parmi les moyens de chauffage de la maison, à la fois pour des raisons esthétiques et financières. Sa construction obéit évidemment à des règles strictes.

Une cheminée, pour quoi faire ?

L’utilisation que vous comptez faire de votre cheminée va déterminer le type de cheminée qu’il vous faut. Elle peut, en effet, être utilisée de différentes façons :

  • Il peut s’agir d’une cheminée d’agrément, auquel cas vous l’allumerez de temps en temps pour vous faire plaisir, pour animer une soirée en famille ou entre amis, un dîner autour du feu ou pour certaines occasions spécifiques.
  • Vous pouvez vous en servir comme chauffage d’appoint, vous chaufferez ainsi votre logement grâce au feu de cheminée en début et fin de saison hivernale et elle pourra accompagner le chauffage principal lors des jours de grands froids, étant donné que le bois reste un carburant particulièrement abordable qui vous permet de réaliser des économies.
  • Vous pouvez également décider que la cheminée sera votre chauffage principal, ce qui implique une certaine stratégie avant d’installer votre cheminée. Certes le bois est peu onéreux et la cheminée fonctionnera même en cas de panne électrique, mais à moins d’un aménagement spécifique avec des gaines de ventilation, la cheminée ne distribue pas toutes les pièces de votre logement. Pensez également au ravitaillement en bois : vous devrez commander les bûches, les réceptionner, les ranger, et faire le ménage.

Bon à savoir

Si vous souhaitez une cheminée d’agrément, pensez à étudier les différents styles afin d’opter pour une cheminée qui s’intègre parfaitement dans votre décor.

Les réglementations des cheminées

Vous savez à présent quelle utilisation vous allez faire de votre cheminée, reste à présent à vous pencher sur la réglementation. La construction d’une cheminée est encadrée par des normes de sécurité qui sont spécifiques au type de cheminée que vous souhaitez installer : foyer ouvert, foyer fermé ou insert, de même que le conduit, la mise en œuvre et le bois sont également encadrés.

  • A titre d’exemple, sachez que votre cheminée doit répondre aux normes NF ou CE, le mur contre lequel elle est adossée doit être isolé par des panneaux de laine de roche, le sol sur lequel elle est installée doit être incombustible, un caisson d’isolation en laine de roche doit être obligatoirement installé au niveau de la hotte, et cette dernière doit être équipée de grilles de ventilation, la sortie au niveau du toit du conduit de cheminée doit être d’une hauteur de 40 cm et être protégée de la pluie par un chapeau.

Le conduit de cheminée doit à la fois assurer un tirage suffisant au bon fonctionnement de la cheminée, être étanche afin d’éviter les risques d’intoxication au monoxyde de carbone, résister à la corrosion et aux fortes températures, être installé de façon à rester stable, il doit être droit et enfin il doit subir un ramonage effectué par un professionnel qualifié, 2 fois par an.

Bon à savoir

Pour avoir la certitude d’installer une cheminée aux normes, faites appel à un professionnel qualifié, car il sera le seul en mesure de tenir compte de vos besoins en chauffage et des normes en vigueur au moment de l’installation.

Les différents styles de cheminées

1. La cheminée à foyer ouvert : plus d'authenticité mais plus de risques

La cheminée à foyer ouvert est de loin la plus authentique et chaleureuse. Elle se marie dans tous les types de décors, et peut être intégrée à un mur ou se situer au centre de la pièce. Son principal inconvénient est qu’elle présente baucoup de risques. Tout d’abord des risques de projection qui peuvent provoquer des accidents, mais également des risques de brûlures, notamment pour les jeunes enfants qui s’en approchent. Enfin, elle n’est pas la plus efficace en terme de chauffage puisque la majorité de la chaleur produite se perd par l’évacuation. Il s’agit donc davantage d'une cheminée d’agrément, qui décore le salon même éteinte.

Cheminée à foyer ouvert
© Baronb

2. La cheminée à foyer fermé : un chauffage d'appoint chaleureux

Si la cheminée à foyer fermé est moins authentique que celle à foyer ouvert, elle présente malgré tout plusieurs avantages non négligeables, à commencer par la sécurité, puisque la vitre placée devant le foyer permet de réduire considérablement les risques de projection et de brûlures. Enfin, elle peut servir de chauffage d’appoint car son rendement calorifère est plus important que la cheminée à foyer ouvert, bien que l’apport en chaleur soit faible si vous installez des gaines permettant de chauffer l’ensemble du logement. Enfin, pensez à l’entretien qui est très important sur une cheminée à foyer fermé.

Cheminée à foyer fermé
© ivan kmit

3. L’insert : un bon complément de chauffage

Visuellement, l’insert ressemble à une cheminée à foyer fermé. Il s’agit d’un bloc de fonte qui joue le rôle de chambre de combustion, qui est plus petit que les cheminées traditionnelles. L’insert apporte un bon complément de chauffage aux grandes maisons et peut être utilisé comme chauffage à part entière dans les petites maisons. Il offre l’avantage d’être sécurisé, puisque le système ne fonctionne pas quand la porte est ouverte, mais réclame cependant un entretien régulier.

Cheminée insert
© borzywoj

4. Le poêle : le plus performant et le plus fiable

En termes de performance, le poêle est celui qui peut vous permettre de chauffer votre maison en tant que chauffage principal, pourvu qu’il soit équipé d’un système de gaines afin de distribuer chaque pièce. Le poêle peut être à bois, à gaz, à pétrole, au fioul ou encore électrique, et représente un système fiable.

Poêle à bois
© Delphotostock

5. La cheminé à éthanol : la cheminée d'agrément par excellence

La cheminée à éthanol est la plus écologique, puisqu’elle consomme un carburant bio : de l’alcool issu de la fermentation de sucres végétaux. Elle ne produit ni fumées, ni poussières et n'a donc pas besoin de conduit. Elle nécessite peu de travaux et vous pouvez en installer dans plusieurs pièces. Notez qu’elle est essentiellement décorative et chauffe très peu. Elle ne vous permet pas d’en faire un chauffage d’appoint.

Cheminée à éthanol
© Stéphane Masclaux