Les étapes à suivre pour rénover la façade de votre maison

Un ravalement effectué par un professionnel peut rarement descendre sous le seuil de 50€ par mètre carré. © artush - Fotolia
partage(s)

Le ravalement de façade est un chantier important, qui peut intimider le propriétaire d’une maison par son ampleur. Pourtant une façade saine, esthétique et régulièrement entretenue se révèle primordiale pour valoriser un bien immobilier.

En quoi consiste un ravalement de façade ?

Que la façade de votre habitation soit en brique, en béton, en pierre ou même en bois, l’usure naturelle du matériau au contact de l’air libre est inévitable. Un ravalement de façade permet, dans un premier temps, de décaper, nettoyer et assainir les murs extérieurs de l’habitation. La seconde phase de l’opération consiste à réparer, protéger et embellir la façade pour lui redonner une seconde jeunesse. Bien souvent, le ravalement constitue l’occasion rêvée de renouveler entièrement l’aspect extérieur de la maison ou son isolation, avec par exemple l’installation de double vitrage.

Une obligation légale

La loi, en la matière, est nettement plus stricte que beaucoup de propriétaires se l’imaginent. L’article L.132-1 du code de la construction et de l’habitat impose en effet à tous les bâtiments publics et privés un ravalement de façade tous les dix ans, au risque pour le propriétaire de recevoir une amende et de subir une exécution d’office des travaux. L’application du texte, bien sûr, est souple, surtout si la façade reste en bon état : en pratique, un ravalement est conseillé une fois tous les quinze à trente ans.

Connaître les différentes finitions est indispensable

Le propriétaire n’est pas obligé de connaître la différence entre un gommage et un sablage ou entre un ponçage et un peeling. En revanche il lui faut savoir que les différentes finitions proposées ne sont pas neutres et se répartissent en différentes classes. En fonction du rendu souhaité, il optera par exemple pour du D1 (hydrofuge, lasuré…) ou un revêtement semi-épais en D3. »

Bernard F., responsable de rayons dans une enseigne de bricolage de Toulon.

La nécessité d’un diagnostic préalable

Comment entamer concrètement votre projet ? La première étape consiste à solliciter un diagnostic préalable auprès d’un professionnel réputé, ce qui permettra d’évaluer l’état général de la façade et, par conséquent la nature des travaux à réaliser. La plupart des intervenants vous fourniront un devis en même temps, mais ne vous précipitez pas : il est conseillé de solliciter plusieurs devis, qui doivent détailler les différentes phases du chantier et les produits et matériaux utilisés.

Pour quel budget ?

La somme nécessaire à la réalisation d’un ravalement de façade dépend évidemment de nombreux critères tels que le matériau de construction et l’état général de l’ensemble, plus ou moins dégradé. En règle générale, il est admis qu’un ravalement efficace et professionnel peut rarement descendre sous le seuil de 50€ par mètre carré. Pour une finition soignée, mieux vaut tabler sur le double, soit environ 100€ du mètre carré.

Un propriétaire de longue date est toujours confronté, un jour ou l’autre, à la perspective d’un ravalement de façade, et doit provisionner des fonds en conséquence. Ce chantier est aussi une opportunité parfaite pour valoriser et embellir votre bien.

Les points clés à retenir

  • Un ravalement de façade consiste à nettoyer, réparer, protéger et embellir les murs extérieurs.
  • La loi contraint le propriétaire à maintenir sa façade dans un état acceptable.
  • Bien préparé et bien financé, le ravalement apporte une grande plus-value au bien.