Pour votre logement, optez pour des matériaux dépolluants

Pour votre logement, optez pour des matériaux dépolluants
partage(s)

On estime que l’air intérieur d'une maison est plus pollué que l’air extérieur, et aérer ne suffit pas toujours. Zoom sur les matériaux dépolluants qui sauront certainement s’imposer dans toutes les constructions neuves dans les années à venir.

Comment fonctionnent les matériaux dépolluants ?

La dépollution de l’air grâce aux matériaux n’a rien de magique, et la plupart d’entre eux agissent grâce à un procédé bien connu : il s’agit de la photocatalyse. En d’autres termes, on intègre aux matériaux un produit agissant comme un photocatalyseur qui provoque un phénomène d’oxydation. Cette oxydation permet de dégrader les polluants organiques tels que les acariens, pollens, COV, moisissures et autres gaz actifs sous l’effet de rayons lumineux (soleil ou lumière artificielle).

Sachez que la réaction chimique qui permet la dégradation de ces polluants se produit à la surface du produit, elle ne l’altère donc pas et garantit une efficacité des matériaux pour de nombreuses années.

Chiffres clés

  • Les habitants des pays occidentaux passent en moyenne 90 % de leur temps en espace clos.
  • Il est estimé qu’environ 30 % de la population occidentale souffre d’allergies respiratoires directement liées ou non à la pollution intérieure.
  • En France, la pollution intérieure est responsable de 20 000 morts sur une année, rien qu’en prenant en compte les 6 polluants les plus connus.

 

Source : rapport d’avril 2014 de l’Agence nationale de sécurité sanitaire

La peinture vous permet d’obtenir un logement moins pollué                  

Si vous ne souhaitez pas entreprendre de travaux trop importants mais que vous souhaitez assainir l’air de votre logement, vous pouvez commencer par opter pour une peinture spécialement conçue pour neutraliser les polluants. En une seule couche, la peinture pourra déjà éliminer une partie des polluants tels que les COV.

Des plaques de plâtre pour éliminer 70 à 80 % des COV

On peut trouver des plaques de plâtre capables d’éliminer entre 70 et 80 % des COV. Ces composés organiques volatiles sont présents dans les produits d’entretien et certaines peintures et sont reconnus pour être extrêmement nocifs pour la santé.

Les plaques de plâtre permettent donc d’éliminer la majorité des COV présents dans l’air ou de les casser pour en faire un composé inerte. Elles s’appliquent sur les murs et le sol et sont toujours efficaces après la pose de peinture ou de papier peint.

Vous pouvez également envisager de renforcer l’efficacité de vos plaques de plâtre à l’aide de minéraux volcaniques connus pour avoir un puissant effet filtrant, à l’image de l’argile, et qui détruisent les polluants.

Matériaux dépolluants
La plupart des matériaux dépolluants agissent grâce au procédé de photocatalyse.

Le carrelage assainit l’intérieur de votre logement en profondeur

Vous pouvez vous tourner vers un carrelage traité avec des particules de titane qui va éliminer la poussière, la fumée ainsi que le gaz de votre intérieur pour une dépollution optimale. Le grand intérêt que représente ce type de carrelage réside dans le fait qu’il se stérilise aussi efficacement que s’il était nettoyé à l’eau de javel.

Les ampoules qui dépolluent l’atmosphère

Si vous accordez de l’importance aux détails, vous pouvez opter pour des ampoules dépolluantes. Ces ampoules basse consommation génèrent des ions négatifs et utilisent le procédé de photocatalyse pour dépolluer l’atmosphère.

Les points clés à retenir

  • Le procédé le plus connu parmi les matériaux dépolluants reste la phytocatalyse, un phénomène chimique permettant d’éliminer les polluants organiques sous l’effet des rayons lumineux.
  • Il existe une multitude de matériaux dépolluants agissant sur un ou plusieurs polluants à la fois. 

La rédaction vous conseille :