Réglementation, budget, isolation... tout savoir sur l'aménagement de vos combles

L'isolation des combles représente une réduction de 25 % à 30 % des déperditions énergétiques. © Hamikus
partage(s)

Vous disposez d’espace sous les toits que vous souhaiteriez valoriser ? De nombreuses solutions existent pour vous permettre d’aménager vos combles et ainsi apporter du cachet à votre logement. Voici les points clés à connaître pour vous lancer en toute sérénité.

L’aménagement de vos combles est-il possible ?

Selon la configuration de vos combles, leur aménagement est plus ou moins simple… et coûteux ! Dans l'idéal, mieux vaut disposer d’une pente d’au moins 35° voire 45°, ainsi la hauteur sera suffisante. En revanche, une pente inférieure à 35° est souvent synonyme de travaux fastidieux comme la surélévation du toit, une option onéreuse en plus d'être compliquée.

Avant de faire les travaux, renseignez-vous auprès de votre mairie

Dans certains cas, l’aménagement de vos combles peut se révéler impossible. En effet, le PLU (plan local d’urbanisme) peut s’y opposer. Pensez donc à vous renseigner en mairie ! Sachez également que vous avez l'obligation d’effectuer une déclaration préalable. Un permis de construire est même nécessaire en cas de création d'une surface au plancher supérieure à 20 m². Enfin, vous devez faire appel à un architecte si la surface du logement est supérieure à 170 m² après les travaux.

Vous habitez en copropriété ? Vous avez besoin d'une autorisation

Si vous résidez au sein d’une copropriété, veillez à informer le syndic de votre projet d’aménagement des combles. Si vous avez l’intention de modifier certaines parties communes, l’autorisation des copropriétaires est même nécessaire. Il vous faut notamment recueillir :

  • La majorité absolue pour abattre un mur porteur.
  • 2/3 des voix pour acheter et réaménager les combles.

Pensez également à informer vos voisins de votre démarche et à afficher l’autorisation de l’assemblée des copropriétaires car ces transformations peuvent gêner leur intimité avec, par exemple, l’installation d’une fenêtre de toit donnant sur leur jardin.

Bon à savoir

L’accord de vos voisins et des copropriétaires ne vous dispense pas de l’obtention de l’accord de la mairie !

Quel budget pour aménager vos combles ?

Pour l’aménagement des combles, le prix moyen se situe entre 500 et 700 € du m². Mais en fonction de la configuration de vos combles et de la nature de la charpente, ce prix peut varier du simple au double… Ainsi, si vous avez la chance de disposer d’une structure traditionnelle avec plancher porteur en bon état, il n’y aura pas de surcoût. En revanche, lorsque la charpente est en fermettes industrielles, en bois ou en métal, elle doit être modifiée et entraîne un surcoût important.

Priorité à l’isolation : réduisez de 25 % à 30 % les déperditions énergétiques

Pour plus de confort et maîtriser vos dépenses, l'isolation des combles doit rester une priorité. Plusieurs points sont à étudier :

  • l’isolation et l’étanchéité du toit à l’eau ou à la neige,
  • l’isolation des parois verticales, via des panneaux composites ou des plaques de plâtre,
  • l’isolation du plancher, possible notamment si vous créez un nouveau plancher. Pensez à y intégrer un isolant minéral ou polystyrène.

L’isolation par l’extérieur est idéale car elle permet d’améliorer le confort sans perdre de m². Cependant, elle n’est possible que dans certains cas, comme une rénovation de couverture ou une surélévation de charpente.


L'isolation des combles est essentielle, notamment pour éviter les déperditions d'énergie. © Fotolia

Les fenêtres de toit sont des ouvertures idéales pour vos combles

Il en existe un très vaste choix, dans tous les styles et toutes les gammes de prix. Et pour que votre pièce soit suffisamment lumineuse, il faut installer vos fenêtres aux bons endroits. Il est par exemple préférable de poser deux petites fenêtres de chaque côté du toit plutôt qu’un large vitrage unique.

Conseils de pros

Si vous le souhaitez, pour un effet déco original, vous pouvez combiner plusieurs types de vitrages comme des fenêtres pivotantes sur le haut et des vitrages plus petits en bas afin de créer une sorte de verrière verticale.

Les autres points à prendre en compte pour réussir votre aménagement

Pour vos travaux d'aménagement des combles, pensez également à vérifier :

  • l’étanchéité à l’air : elle conditionne les performances thermiques du bâtiment. L’air ne doit pas pénétrer car vos factures risquent de grimper rapidement...
  • les cloisons : pour une bonne isolation phonique.
  • les portes : les modèles coulissants ou escamotables permettent de gagner de la place.
  • le plancher : idéalement, déposez une sous-couche acoustique, pour éviter les bruits de pas.

Les points clés à retenir

Mettre en valeur vos combles embellit et agrandit votre habitat. Cependant, c'est un projet important qui mérite une réflexion poussée en amont, notamment concernant la réglementation et le budget. Votre confort et vos dépenses énergétiques futures en dépendent !

La rédaction vous conseille :