Le guide pour construire votre maison

Quels matériaux pour une isolation phonique ?

Selon que votre maison est indépendante, mitoyenne ou jumelée, la réglementation en matière d’isolation phonique n’est pas la même. © volf anders
partage(s)

L’isolation phonique de votre maison doit être envisagée dès sa conception. En la matière, c’est comme pour les ponts thermiques : là où l’air passe, le bruit passe !

Quid de la réglementation phonique ?

Une maison individuelle indépendante est uniquement soumise à un isolement par rapport aux bruits extérieurs (trafics routier, ferroviaire, aérien…). Il n’y a pas d’exigence pour les cloisons intérieures ou les planchers. En revanche, une maison individuelle jumelée, mitoyenne ou en bande, est soumises aux même contraintes qu’un immeuble collectif. Elle doit répondre à une isolation par rapport, d’une part, aux bruits extérieurs, d’autre part, aux nuisances sonores pouvant être transmises d’un logement à un autre (par les murs de façade, les murs de séparation, les planchers s’ils sont filants). 

Bon à savoir

La sensibilité au bruit diffère selon les individus et à chaque nuisance correspond une réponse technique. De l’isolation thermique à l’isolation phonique, il existe des solutions qui permettent d’effectuer simultanément les deux isolations, comme des systèmes sous ossature à base d’isolants thermo-acoustiques.

Les cloisons permettent de « casser » le bruit

Les cloisons non porteuses servent, certes, à organiser l’espace intérieur de votre maison, elles sont aussi efficaces pour « casser » le bruit. L'un des premiers facteurs à prendre en compte est l’acoustique dans le futur agencement des pièces. Les prix varient en fonction du type de matériaux.

  • Les plaques de plâtre en fibre de cellulose

Elles sont chères, mais c’est ce que l’on fait de mieux sur le plan acoustique.

  • Les cloisons de plâtre alvéolaire

Elles sont faciles à poser, moins chères, mais offrent une isolation sonore moins bonne.

  • Le béton cellulaire

Il est d’un très bon rapport qualité/prix, ses performances acoustiques sont assez bonnes.

  • Le bois 

C’est un excellent isolant, le bois est particulièrement esthétique, mais il reste onéreux. Son prix varie en fonction de l'essence choisie.

Conseil de pros

Dès la visite du terrain, évaluez les nuisances sonores de l’environnement où vous désirez faire construire. Trafic routier, aérien ou ferroviaire, proximité d’une école, déplacez-vous à différents moments de la journée.