La France est le premier marché européen de la piscine privée

La France est le premier marché européen de la piscine privée

En France, il y a environ 2,5 millions de piscines privées sur l'ensemble du territoire. Le marché hexagonal de la piscine est même le premier du continent européen et le deuxième du monde, derrière les États-Unis. 

La France connait un grand « boom » des piscines hors-sol

Lors de son dernier bilan annuel, la Fédération des professionnels de la piscine (FPP), qui regroupe un gros millier des 4 000 entreprises liées au secteur, avait estimé que le marché français était sur le point de franchir les deux millions de bassins. Finalement, « la France compte près de 2,5 M de piscines privées » en 2018, assure la fédération, qui se base sur une étude commandée tous les dix ans et menée entre février et mars par le cabinet Decryptis. Même si cette étude ne change pas la donne sur les piscines enterrées, estimées à 1,3 M, elle relève de 400 000 le nombre de piscines posées au sol, à 1,2 M d’unités. « La piscine hors sol est souvent achetée par un locataire et va être souvent moins durable : leur nombre est plus difficile à évaluer pour nous », a expliqué à l'AFP Jacques Braun, administrateur de la fédération. La tendance générale est à « des piscines plus petites et mieux équipées » avec couvertures, robots nettoyeurs et traitement de l'eau en tête des aménagements, précise-t-il.

Chiffres clés

En 2018, la France compte 2,5 M de piscines privées : c'est 500 000 bassins de plus que les estimations données fin 2017.

Le pays se classe premier sur le marché européen de la piscine privée

Ces chiffres continuent à placer le marché français de la piscine privée en tête de l'Europe et en 2e position mondiale, derrière les États-Unis. Le marché français de la piscine privée est porté par le dynamisme des constructions de maisons individuelles et par un climat particulièrement favorable au cours des dernières semaines. « Il y a beaucoup de constructions individuelles en France, plus que dans un pays comme l'Italie et on a un pays dont le climat se porte quand même très bien à l'acquisition de la piscine », selon Jacques Braun. Sur ce dernier plan, la période s'annonce stratégique. En effet, selon l'administrateur de la fédération, un été chaud donne l'avantage à la piscine dans les choix que font les ménages dans leur budget de rentrée. « La météo est un déclencheur d'achat », prévient-il, tout en assurant que les chiffres publiés par la fédération témoignent d'un marché structurellement solide. 

Vidéo : la météo « booste » le marché de la piscine