Maisons : les permis de construire en hausse de 14 %

Maisons : les permis de construire en hausse de 14 %

Bonne nouvelle pour le secteur de la construction : la baisse des permis de construire a sensiblement ralenti en fin d’année 2018. Pour les maisons en lotissement, les permis de construire ont même fait un bond de 14 %.

Maisons en lotissement : les permis de construire en hausse de 14 %

En France, la chute des permis de construire, constatée depuis plusieurs mois, a fortement ralenti en fin d’année. En effet, selon les derniers chiffres ministériels rapportés par Les Échos, entre novembre 2017 et novembre 2018, 440 000 permis ont été accordés pour construire des logements ordinaires (hors résidences de service), soit une baisse de « seulement » 4,5 % sur 1 an, alors que la baisse constatée fin octobre atteignait 5,9 %. Un « rebond » permis par les 3 derniers mois : de septembre à fin novembre, 114 400 permis de construire ont été délivrés, soit - 2 % sur un an, contre - 6,6 % à fin octobre avec 111 600 permis. Par ailleurs, si les appartements ont moins reculé lors des 3 derniers mois (- 3,7 % contre - 9 % fin octobre), les maisons groupées (en lotissement) ont, de leur côté, enregistré un réel bond : les permis de construire ont grimpé de 14 % entre septembre et fin novembre, comparés aux mêmes mois de 2017. Ce bond permet au segment des maisons individuelles de progresser de 4 %, avec 52 400 permis octroyés entre décembre 2017 et fin novembre 2018.

Vidéo : les permis de construire de maisons à la hausse

Une année 2019 prometteuse pour la construction ?

Si la situation s’est améliorée pour les permis de construire en fin d’année, cette tendance devra se confirmer en 2019 pour que les mises en chantier et l'activité du bâtiment puissent se relancer durablement. Actuellement, l'ouverture d'un chantier prend plus ou moins cinq mois pour une maison et 11 mois pour un appartement. Avec ce délai relativement long, les mises en chantier de logements « accélèrent leur chute, reflétant avec un temps de décalage la déprime passée des octrois de permis et des ventes », précise nos confrères. De septembre à fin novembre, les mises en chantier ont reculé de 8,3 % sur un an. Sur 12 mois cumulés, les mises en chantier sont en baisse de - 0,6 % par rapport aux douze mois précédents, à 386 500 unités. Pourtant, à fin octobre 2018, les mises en chantier flirtaient avec les 390 000 logements et affichaient encore une petite hausse de 1,4 %. Précisons que sur les 386 500 mises en chantier recensées, 216 000 concernent des logements collectifs : c'est la seule catégorie qui reste en progression, avec une hausse de 2 %.

Chiffres clés

En France, l’ouverture d’un chantier de construction prend environ 5 mois pour une maison.