La maison passive : le confort sans chauffage et sans climatiseur !

La maison passive : le confort sans chauffage et sans climatiseur !

Vivre confortablement toute l’année dans une maison dépourvue de chauffage et de climatiseur, c’est possible ! Il vous suffit de faire le choix d’une maison passive, respectueuse de l’environnement et économe en énergie.

Une maison autonome pour ses besoins en chauffage

Une maison dite « passive » est une maison dont les besoins énergétiques sont réduits, puisqu’elle est pratiquement autonome en ce qui concerne ses besoins en chauffage. Le terme « passif » définit donc cette capacité à combler ses besoins en chauffage sans appareil de chauffage ni climatiseur. Ainsi, la chaleur que vous ressentez à l’intérieur d’une maison passive provient en réalité de l’extérieur, notamment grâce à l’ensoleillement.

Bon à savoir

Le prix d’une maison passive est généralement de 15 à 25 % plus élevé que celui d'une habitation traditionnelle. En revanche, les économies d’énergie que vous réalisez vous permettent d’amortir ce surcoût très rapidement.

Une isolation renforcée dans les maisons passives

Dans une maison passive, l’isolation est bien sûr incontournable et renforcée, par rapport à une maison traditionnelle. Pour être considérée comme passive, les besoins d’une maison doivent être inférieurs à 15 kWh/m²/an, ce qui implique généralement 30 cm d’isolants dans les murs, vous devez donc prévoir une réduction de la surface habitable de votre maison. On supprime également les ponts thermiques, notamment en privilégiant l’isolation par l’extérieur. Vous devez faire le choix d’une menuiserie performante, et en particulier un triple vitrage sur les fenêtres et baies vitrées.

Vidéo : Les points forts d'une maison passive 

L’étanchéité : l’un des points clés de la maison passive

L’étanchéité à l’air est l’une des grandes exigences pour une maison passive. Il s’agit de limiter les pertes thermiques en évitant les fuites d’air, ce qui réduit la perte de chaleur. Notez que les isolants thermiques ne sont pas étanches, l’air y circule même facilement pour certains, ce qui crée des courants de convection qui réduisent la performance énergétique de la maison. Pour éviter les fuites d’air, il faut assurer une enveloppe thermique et mesurer l’étanchéité à l’air de la maison. A l’issue du test d’étanchéité et des mesures de débit d’air, on doit obtenir un renouvellement de l’air inférieur à 0,6 par heure.

La consommation d’énergie des maisons passives est réduite

La consommation d’énergie primaire totale, qui comprend l’électroménager, doit être parfaitement maîtrisée, car la maison passive est également une maison écologique. La consommation doit être inférieure à 120 kWh/m²/an, ce qui est rendu possible par différentes installations : le système de VMC Double Flux Thermodynamique, un poêle à granulé et la production d’eau chaude assurée soit par la production solaire, soit par un chauffe-eau thermodynamique. Notez que vous pouvez même renoncer à un système de chauffage, car les besoins d’une maison passive sont tellement faibles que l’installation d’un système de chauffage coûteux ne sera pas rentable.

Vidéo : Les aides pour construire votre Maison ?