Combien coûte la construction d'une maison ?

Combien coûte la construction d'une maison ?

Comme de nombreux Français, vous rêvez de faire construire votre maison. Mais à la question de savoir combien cela va vous coûter exactement, vous êtes dubitatif... Prix du terrain et de la construction, frais annexes… autant de choses auxquelles il faut penser. Découvrez nos conseils qui vous aideront à estimer le coût de la construction d’une maison.

Prix d'une construction d’une maison : ne négligez pas le coût du terrain

La construction d’une maison individuelle est un projet à long terme, qui dure en moyenne entre 1 et 2 ans et qui demande patience et confiance pour la bonne réalisation de cette expérience. À elle seule, la préparation du projet, qui comprend la recherche du terrain, le choix du constructeur ou encore la sélection de la construction, prendra environ 7 mois avant le début réel des travaux.  La première grande étape d’un projet de construction est l’acquisition du terrain. Le coût de cette opération n’est pas à négliger dans le coût global de construction de la maison. L’achat d’un terrain constitue souvent à lui seul un tiers du coût total du projet. Comme vous pouvez le constater, ce n’est pas rien et le prix varie, dans la majorité des cas, en fonction de deux facteurs : la localisation et la surface du terrain.

Alors que le coût moyen d’un terrain est d’environ 60 € du m² en France, il dépasse les 260 € du m² en Île-de-France et tourne autour des 45 € du m² en zone rurale. La fourchette est large en fonction de l’emplacement que vous choisirez. Pour autant, dans chacun des cas, il faudra penser à ajouter les coûts engendrés par le raccordement aux réseaux collectifs (eau, gaz, électricité), qui augmenteront sensiblement si le terrain est situé hors lotissement. Dans ce cas, il faudra engager des travaux plus onéreux du fait de la distance des réseaux ou de la nécessité d’être indépendant du réseau collectif, comme c’est le cas, par exemple, avec le tout-à-l’égout.

Le prix du foncier

À la différence du prix des logements anciens, il n’existe pas de chiffres officiels qui recensent le prix du foncier. En revanche, on estime que depuis 10 ans, les terrains auraient augmenté de plus de 60 % quand le prix d’une construction d’une maison n’a augmenté que de 21 %.

Comment estimer le coût de la construction ?

Pour estimer le prix de construction de sa maison, il faut se baser sur un prix au mètre carré qui sera multiplié par la surface à construire du pavillon. C’est un calcul qui est largement utilisé par les différents constructeurs ou architectes. En général, pour une construction traditionnelle, le prix au m² varie entre 1 000 et 2 000 €, en fonction des prestations choisies (qualité des matériaux, isolation, chauffage, finitions…). Ainsi, pour une maison de base, avec un toit simple et des équipements de premier prix, il faut compter 1 000 € du m² en moyenne, contre 1 250 € du m² en moyenne pour une maison classique, de structure similaire, mais construite avec des matériaux de moyenne gamme. Pour une maison haut de gamme, avec plusieurs volumes et des dénivelés de toitures, il y a de grandes chances que vous optiez pour des matériaux « premium » du même acabit, le prix au m² est généralement compris entre 1 500 et 2 000 €, voire davantage si la maison est livrée « terminée », c’est-à-dire avec peintures, revêtements au sol, cuisine équipée, etc.

Une maison à étage, c’est forcément plus cher ?

Ajouter un étage engendre généralement un surcoût de 10 % par rapport à une maison classique. Faites bien le calcul si vous souhaitez la surélever.

Budget : attention aux frais annexes !

Pour estimer le plus précisément possible le prix de construction d’une maison, pensez à inclure les taxes et assurances diverses et obligatoires liées à la construction et calculées à partir de la surface plancher de la maison. Pour les taxes, il s’agit de la TVA et des taxes d’urbanisme collectées par les collectivités locales. Sachez que cette taxe est perçue par la commune où vous faites construire l’habitation, le département et également la région. Elle se calcule en multipliant la valeur forfaitaire de la TA (taxe d’aménagement) multipliée par la surface habitable et multipliée par le taux communal, département ou régional. Cette taxe est payée en une fois si le montant est inférieur à 1 500 € et acquittée en deux parts égales s’il dépasse ce palier.

Un conseil de pro pour les locataires ?

Si vous êtes locataire pendant les travaux de votre maison, pensez à inclure votre loyer dans le coût global de la construction de votre projet et vous aurez une vraie visibilité du montant total de l’opération.

Les frais de souscription des assurances, les honoraires du constructeur

Pensez également à prendre en compte les honoraires du constructeur (entre 8 et 12 % du budget total) ainsi que les frais liés à la souscription de l’assurance dommage-ouvrage, qui est obligatoire pour vous couvrir des dommages ou d’autres vices de forme durant la décennale du constructeur (entre 3 000 et 6 000 €). Par ailleurs, gardez à l’esprit qu’une maison est généralement chiffrée en PAD (prête à décorer), c'est-à-dire non peinte et avec un terrain en friche. Il ne faut donc pas négliger les coûts de fin de chantier, qui sont généralement beaucoup plus importants que prévu.

Une fois que la maison est hors d’air hors d’eau, il y a de grandes chances que vous vouliez qu’elle soit finie et jolie dans les moindres détails. Peinture, carrelage ou parquet massif, huisseries en chêne ou en aluminium, porte blindée, cuisine sur mesure ou même escaliers d’artisans, la liste des prestations de qualité pour votre intérieur peut être plus que longue et coûteuse ! Nous vous conseillons donc d’ajouter 10 % au coût estimé de vos travaux, afin d’éviter les mauvaises surprises une fois la maison livrée.

Quid des surfaces non habitables ?

Pour les surfaces non habitables (garage, sous-sol, etc.), le prix au mètre carré est généralement divisé par deux mais cela est tout de même non négligeable sur le prix global de construction de votre maison.

Les 3 points pour maîtriser le prix d’une construction de maison neuve

Vous l’aurez compris, faire construire sur un terrain qui vous plaît, dans une zone géographique que vous avez choisie, demande une certaine agilité comptable pour éviter que le prix de construction de votre maison s’envole. N’hésitez pas à faire appel à des professionnels pour être conseillé au mieux, mais avec tous les éléments que nous avons partagés avec vous, vous êtes déjà bien paré pour vous lancer dans l’aventure.

  1. Le terrain coûte 1/3 du prix de l’acquisition totale.
  2. Plus la maison est complexe, plus le projet sera onéreux.
  3. Pensez à bien calculer tous les frais annexes pour une meilleure gestion.

Check-list pour construire sa première maison