Des malfaçons apparaissent moins d’un an après la réception des travaux. Que faire ?