5 questions à vous poser avant d’entamer une extension de votre maison

5 questions à vous poser avant d’entamer une extension de votre maison
partage(s)

Vous souhaitez agrandir votre maison sans déménager ? Tournez-vous vers l'extention de votre logement, mais avant d'entamer vos travaux, posez-vous les bonnes questions pour réussir votre projet.

1. Quelles sont les règles d’urbanisme qui s’appliquent à ma maison ?

Avant de commencer les travaux, renseignez-vous ! En effet, chaque commune édicte ses propres règles d’urbanisme, il est donc impératif que vous vous rendiez à la mairie de votre ville afin de savoir quelles sont celles qui encadrent l’extension d’un logement dans la vôtre. Vous devrez vous rendre au service urbanisme et demander à consulter le PLU (plan local d’urbanisme), afin de savoir si vous avez le droit d’entamer une extension de votre maison, et quelles sont les contraintes et les limites liées à votre projet, telles que l’interdiction de construire un étage, de couper certains arbres, l’obligation d’avoir recours à certains matériaux, etc.

Extension

Conseils de pro

Ne commencez pas à faire appel à un professionnel ou à acheter le matériel nécessaire si cette question n’est pas résolue : avez-vous le droit d’étendre votre maison ?

2. Quel est le projet qui vous correspond ?

Une fois consulté, le PLU vous aura donné des indications sur la possibilité d’effectuer une extension, la surface maximale autorisée, etc. Il est maintenant temps d’envisager ce projet de façon plus concrète afin de savoir en quoi va constituer cette extension. S’agira-t-il d’une cuisine ? D’une chambre ? D’une extension visant à agrandir une pièce existante, telle que le salon ? Vous devez vous projeter et tenter de visualiser cette extension, qui va devoir parfaitement fusionner avec votre maison et répondre à vos besoins immédiats d’espace. Sachez que vous pouvez d’ailleurs faire appel à un architecte qui pourra vous aider à élaborer ce projet pour vous permettre d’y voir plus clair.

Extension

3. Quel professionnel va réaliser votre extension ?

Tout d’abord, sachez que vous devrez faire appel à un architecte si votre projet d’extension est de plus de 170 m². Si tel n’est pas le cas, vous êtes libre de faire appel au professionnel de votre choix, il peut donc s’agir d’un entrepreneur dont on vous a dit du bien et qui pourra vous aider à élaborer les plans de votre extension, d’un maître d’ouvrage qui va vous aider à peaufiner votre projet et vous mettre en relation avec un entrepreneur, ou bien d’un architecte, qui présente l’avantage d’avoir une vision globale du projet et qui vous accompagne à chaque étape.

Extension

Bon à savoir

Vous devrez obligatoirement faire appel à un architecte si votre projet d’extension porte la surface plancher de votre maison à plus de 170 m².

4. Quel est le budget que vous devez consacrer à ce projet ?

Vous allez devoir établir un budget pour ce projet d’extension, en sachant que le coût engendré dépend de multiples facteurs :

  • La surface de l’extension que vous souhaitez.
  • La qualité des matériaux qui seront utilisés pour la construction.
  • Le lieu où vous résidez.
  • Le nombre d’intervenants pour votre projet : architecte, maître d’ouvrage, entrepreneur.

En moyenne, vous devrez compter 3 500 € pour une extension en bois de 50 m² (ossature seule), 40 000 € pour faire surélever un étage ou encore 15 000 € pour une extension préfabriquée de 35 m² en bois. Ces prix sont bien entendu des moyennes et les tarifs peuvent varier.

Extension

5. Quels sont les matériaux requis pour une extension ?

Vous devez enfin vous poser la question des matériaux que vous souhaitez pour la construction de l’extension de votre maison. Plusieurs possibilités s’offrent à vous : vous pouvez envisager une extension en maçonnerie traditionnelle, mais cette option n’est pas toujours envisageable pour une surélévation, car le poids de l’extension peut menacer les fondations de la maison. Vous pouvez donc opter pour une ossature en bois dans le cas d’une surélévation, plus légère que la maçonnerie traditionnelle, sans compter que la construction est plus rapide.

Extension
Toutes les photos de ce reportage sont créditées : © Fotolia

Bon à savoir

Une extension correspond à 1/3 de la surface habitable déjà occupée.

La rédaction vous conseille :