Maison à ossature en bois : avantages et inconvénients

Maison à ossature en bois : avantages et inconvénients
partage(s)

Le retour à des produits naturels attire de nombreux acheteurs. Si choisir une ossature en bois pour votre maison apporte beaucoup d'avantages, quelques spécificités demandent réflexion. 

Une maison écologique et rapide à construire

Le délai de fabrication d’une maison neuve à ossature en bois est considérablement réduit car elle se construit « à sec » et ne nécessite pas le temps de séchage inhérent à la filière « humide » des maisons classiques. A minima, vous gagnez un trimestre pour la réception de votre habitat innovant. Ce matériau écologique rapide à monter présente aussi l’avantage de recevoir un éventail de matériaux (briques, béton, pierre…) et peut ainsi se fondre dans un habitat régional à l’identité marquée. La souplesse architecturale proposée par le bois offre une « évolution » à la maison. Réaliser un futur agrandissement est simple, ce qui plaît aux budgets serrés.

Bon à savoir

  • Sur un sol de faible portance (le test géotechnique G12 le dira), l’ossature en bois est idéale car plus légère que du parpaing. Idem si vous habitez en zone sismique : la masse de la maison doit être la moins forte possible.
  • Cette « légèreté » représentera un inconvénient si vous construisez sur un terrain à fort potentiel venteux. On l'oublie donc en rase campagne ou en bord de mer. Sinon, il est essentiel de fixer sa maison en bois à un soubassement en béton afin d’assurer le rôle de lest.

Le bois nécessite un entretien particulier

Si entretenir votre maison est une corvée, ne construisez pas en bois. A durée de vie similaire avec un logement en dur, l’ossature bois nécessite un entretien plus suivi. Le matériau naturel subira de plein fouet les intempéries et s'abîmera plus rapidement qu’un parpaing. Plus vulnérable à l'humidité et attirant les termites, une maison en bois n’est pas moins robuste mais nécessite chaque année un entretien approfondi pour ne pas se dégrader.

Copyright Pixabay
Le bois est vulnérable aux termites et nécessite un entretien particulier.

Peinture et lasure doivent être refaites chaque été, sans oublier un traitement antitermites régulier. Au moment de la construction, vous aurez pensé à éloigner la maison d'une source d’eau stagnante. Le bon sens reste le maître mot d’un propriétaire écoresponsable.

Des vertus isolantes méconnues

Le bois rivalise avec les isolants « stars » minéraux du marché. Naturellement isolant face au bruit, il capte autant la chaleur que la fraîcheur. Ce pouvoir est accru par l'intégration à l'intérieur des murs d'isolants supplémentaires, tel un pare-vapeur, offrant une lame d'air tampon. La construction obtenue s’avère à la fois chaleureuse, économe en chauffage et ne nécessite pas de climatisation. 

Les points clés à retenir

  • S’assurer que le bois provient de forêts gérées de façon durable.
  • La livraison d’une maison à ossature en bois est en moyenne deux fois plus rapide que celle disposant d’une maçonnerie classique.
  • Une maison en bois nécessite un entretien approfondi.

La rédaction vous conseille :