Le guide pour construire votre maison

PEL, CEL, des prêts immobiliers à taux réduits

PEL, CEL, des prêts immobiliers à taux réduits
partage(s)

Les intérêts produits par le CEL et le PEL permettent d'obtenir un prêt immobilier à un taux privilégié, ainsi qu’une prime versée par l’État. 

Avec un PEL, vous pouvez emprunter jusqu'à 92 000 €

Au terme de 4 ans, le souscripteur d’un PEL peut récupérer ses fonds ainsi que les intérêts produits. Le montant maximum et la durée du prêt dépendent des intérêts qui ont été acquis par l'épargne du PEL : 92 000 € pour une durée comprise entre 2 et 15 ans. Le taux d'intérêt est fonction de la date de souscription du PEL.

  • La prime d'État : 1 525 € maximun

Pour les PEL ouverts depuis le 1er mars 2011, la prime d'État est versée à condition que le PEL donne lieu à un prêt de 5 000 € minimum. Le montant de la prime dépend des intérêts acquis et de l'affectation du prêt.

Avec un CEL, vous pouvez emprunter jusqu'à 23 000 €

La détention d’un CEL vous donne droit à un prêt s’il est ouvert depuis au moins 18 mois. Le montant du prêt dépend de sa durée et des intérêts acquis pendant la phase d'épargne : 23 000 € maximum pour une durée de prêt de 2 à 15 ans. Dans le cas de la construction d’une maison, il doit avoir produit un minimum d'intérêts de 75 €. Le taux d'intérêt du prêt est variable et dépend de la période pendant laquelle l'épargne a été effectuée sur le CEL.

  • La prime d'État : 1 144 € maximun

Comme pour le PEL, vous pouvez bénéficier d'une prime de l'État accordée en fin de période d'épargne si vous obtenez un prêt grâce à votre CEL. Le montant maximum de cette prime est de 1 144 €. Elle est exonérée de l'impôt sur le revenu, mais est soumise aux prélèvements sociaux. 

Bon à savoir

Vous pouvez cumuler des prêts d'un PEL et d'un CEL, sous réserve de ne pas dépasser la somme de 92 000 €.